Tuesday, 12 December 2017

P POLITIQUE

Friday, 17 November 2017 14:55

Dr. James AMAGLO : « Il faut que la chefferie traditionnelle prenne conscience de sa responsabilité dans la crise actuelle »

La crise sociopolitique au Togo fait réagit différents acteurs entre autres des organisations de la société civile, des religieux, des diplomates mais jusqu’à ce jour, les Chefs traditionnels au Togo semblent rester en marge de la situation. Invité ce vendredi 17 Novembre sur une radio de la place, Dr. James AMAGLO, Coordonateur Grand Lomé des Forces Démocratiques pour la République (FDR) a dénoncé ce silence des gardiens des us et coutumes.

Selon Dr. James AMAGLO, « les chefs traditionnels au Togo sont tellement manipulés et instrumentalisés de sorte qu’ils n’arrivent pas à se mettre sur la même longueur d’onde que leur peuple». Ce dernier a également souligné que ces chefs sont souvent intimidés lorsqu’ils tentent de prendre une décision en faveur du peuple. « Le pouvoir les menaces en leur annonçant le retrait de leur décret de nomination », a-t-il ajouté.

Aussi le Coordonnateur Grand Lomé des FDR, a-t-il  souligné que l’intervention du roi Mogho Naba dans la crise burkinabè est un bel exemple que doit suivre les chefs traditionnels. « Quand vous allez chez eux pour discuter, ils vous amènent au fin fond de la chambre pour vous dire qu’ils ne peuvent pas. Si le Burkina est arrivé à trouver une solution rapide et subtile à sa crise, c’est grâce à l’autorité morale notamment le Roi Mogho Naba qui a civilisé le dénouement de la crise au Burkina Faso. Au Togo, nous avons aussi des Chefs et pourquoi cela ne peut pas arriver chez nous », se questionne Dr. James AMAGLO

Le docteur interpelle à cet effet, les autorités morales surtout les chefs traditionnels du Togo à prendre conscience de la situation de l’heure. « Les Evêques, les religieux ont fait leur part. Je veux souhaiter que la chefferie traditionnelle qui est une vielle institution de la République et qui a tous les respects des citoyens, prennent conscience de sa responsabilité», a lancé Dr. James AMAGLO à l’endroit des gardiens des us et coutumes au Togo  avant de déplorer que depuis que les forces de l’ordre violentent les paisibles populations, aucun d’entre eux n’est sorti pour dénoncer ces actes.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook