Saturday, 22 September 2018

P POLITIQUE

Friday, 29 December 2017 05:59

Dispersion des manifestations de l’opposition à Déckon : Yark se justifie

Les militants et sympathisants de la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène ce jeudi 28 décembre, à leur arrivé au carrefour Déckon où la foule a voulu chuter pour un meeting. En conférence de presse en fin de journée, le Ministre de la sécurité et de la protection civile donne les motifs de la dispersion des manifestations à Déckon.

Selon le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Col. Yark Damehame, Déckon est un centre commercial où certains compatriotes font leurs affaires et il est inadmissible de faire un meeting à cet endroit. « S’ils (les organisateurs de la marche ndlr) disent qu’ils vont organiser les marches et chemin faisant, ils veulent faire autres choses, le gouvernement prendra toute sa responsabilité. L’intervention des forces de l’ordre et de sécurité consistait à rétablir l’ordre public », a expliqué Yark Damehame.

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile a souligné, au cours de sa rencontre avec la presse, que le gouvernent n’a aucune intention d’empêcher les manifestations,  si elles se déroulent dans les normes arrêtées de commun accord.

En effet,  les manifestants ont essuyé ce 29 Décembre, des tirs de grenades lacrymogènes au niveau de Deckon à Lomé. Comme le premier jour, les manifestants ont encore voulu faire du carrefour Deckon, le point de chute de la marche. Ce que les forces de l’ordre n’ont pas du tout apprécié. Ils ont  réprimé  à coups de grenades lacrymogènes les manifestants qui  répondaient  par des jets de pierres. On parle de plusieurs blessés et interpellations.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook