Sunday, 22 July 2018

P POLITIQUE

Monday, 08 January 2018 17:10

De nouvelles manifestations de l’opposition interdites à Sokodé, Bafilo et Mango

Photo Archive Photo Archive

La Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition était face à la presse ce lundi 08 janvier, à Lomé. Occasion pour les leaders de la coalition d’informer l’opinion sur l’interdiction par le gouvernement  des meeting de la coalition prévus les 10,11, et 12 prochains dans les villes de l’intérieur du pays notamment à Sokodé, Mango et Bafilo.

La Coalition affirme que malgré les annonces faites par le gouvernement le 6 Novembre dernier, concernant le repliement des forces armées qui assiègent les villes de Sokodé, Bafilo et Mango depuis la mi-octobre, ces trois localités et leurs environs se trouvent toujours sous le contrôle des militaires qui continuent de soumettre les populations aux exactions et aux violations des droits de l’homme. « Dans ces trois localités assiégées, l’exercice du droit constitutionnel de manifester reste à ce jour impossible. Les manifestations prévues les 10, 11 et 12 janvier 2018 par la Coalition à Mango, Bafilo et Sokodé ont une fois encore été purement et simplement interdites par le gouvernement », ont fait savoir les leaders de la Coalition.

Face à cette situation, les responsables des partis membres de la coalition réaffirment leur détermination à poursuivre le combat.  « Nous prenons l’engagement solennel devant le peuple togolais et devant l’histoire, de poursuivre notre combat pour la libération de tous les prisonniers politiques, le retour des refugiés, des exilés et la reprise d’une vie normale dans toutes les zones encore assiégées du territoire national », a déclaré la Coordinatrice de la Coalition, Mme Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON.

Les leaders des partis membres de la Coalition rappellent que les quatre points-clés de leur plateforme revendicative restent toujours de mise, notamment « le retour à la version originelle de la Constitution de 1992, la reforme du cadre électoral, le déverrouillage des institutions de la République et la libération de tous les prisonniers politiques».

Il faut souligner que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a, au cours de la rencontre, annoncé de nouvelles manifestations pour ce début d’année 2018. La première est prévue pour le 13 janvier prochain et va avoir lieu sur toute l’étendue du territoire ; quant à la seconde, qui réunira rien des femmes, elle aura lieu le 20 janvier prochain à Lomé.

 

Amiel Abikou.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook