Sunday, 21 October 2018

P POLITIQUE

Thursday, 18 January 2018 15:40

Dialogue politique : Le bout du tunnel toujours un mirage

Le dialogue politique au Togo est comme un serpent de mer. Il est insaisissable.  La classe politique dans son ensemble se dit prêt pour les discussions mais, à voir de prêt les détails continuent de jeter des doutes sur son effectivité.  La question  des préalables est l’un des sujets qui divisent dans la perspective de  ce dialogue.

La coalition de retour de la capitale guinéenne est revenue avec une probable date de début du dialogue  notamment du 23 au 26 janvier 2018. Certes les conditionnalités  pour le démarrage du dialogue  demeurent. La question des préalables préoccupe  la coalition de l’opposition. Les sources proches de la coalition de l’opposition  indiquent que le regroupement  est prêt à aller à ce dialogue mais rappellent que le communiqué sorti à la fin des discussions avec M, Condé, subordonne bel et bien la tenue des discussions au règlement de la question des mesures d’apaisement.

« Il ne faut pas dire que nous sommes prêts au dialogue et éviter de régler cette question. Cela ne marchera pas comme cela », a également indiqué  Jean-Pierre Fabre.

 Le ministre Bawara réagissant sur le sujet, a fait savoir que le gouvernement continuera à œuvrer en vue de la tenue du dialogue et des concertations comme moyen de surmonter les désaccords politiques et de rassembler la classe politique, en prélude au cachet populaire ultime.

« Mais l’objectif et la finalité demeurent, en définitive, l’adoption des réformes constitutionnelles et institutionnelles et la mise en place d’un cadre électoral grandissant des consultations électorales saines, exemplaires et irréprochables. C’est cette finalité qui doit focaliser l’attention des togolais et non les considérations secondaires », dit-il. Et de poursuivre : « Les personnes interpellées ou détenues que certains évoquent sont la conséquence et la résultante des graves violences et exactions perpétrées en marge des manifestations publiques. Il conviendrait donc de s’attaquer aux racines et aux causes, c’est-à-dire les manifestations et leurs lots de dérives et de débordements, et non pas uniquement à leurs effets ».

Au regard des discours et des actions de chaque camp, le bout du tunnel semble un mirage.

Amiel Abikou           

 

 

Last modified on Thursday, 18 January 2018 15:41

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook