Tuesday, 14 August 2018

P POLITIQUE

Friday, 26 January 2018 15:34

Coalition de l’opposition : La levure du leadership se fermente ?

Jean Pierre Fabre à droite , Tikpi Atchadam à gauche Jean Pierre Fabre à droite , Tikpi Atchadam à gauche

L’évènement du 19 Août au Togo a surpris plus d’un. C’était comme un coup de tonnerre dans un ciel serein. L’opposition qui avant cette date peinait à mobiliser, retrouva son souffle. L’homme à la manœuvre de cette mobilisation, Tikpi Atchadam fait appel à son « grand frère »,  Jean Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition pour une synergie d’actions. La cohabitation des leaders du Parti National Panafricain (PNP) et de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) au sein de la coalition est actuellement  à l’épreuve de la lancinante problématique du leadership, selon les indiscrétions.

Dans la foulée  des évènements du 19 août,  Tikpi Atchadam qui jusque-là  avait  opté pour le travail sur le terrain au détriment d’une participation aux deux grandes coalitions qui composaient l’arène politique au Togo, appela  à la rescousse Jean Pierre Fabre.  Le Chef de file de l’opposition  qui avait eu des revers dans la mobilisation populaire ne pouvait pas rêver mieux. Le rapprochement de ces deux formations  est fait  avec des partis satellites qui gravitent autour.  La chose a permis à l’opposition de reprendre un nouveau souffle pour se mobiliser derrière le retour à la Constitution de 1992 entre autre.

L’homme de Kparatao venait de faire le miracle de la remobilisation et il faut tout lui concéder. Tikpi Atchadam prend de l’ascension mais ne submerge pas totalement Jean Pierre Fabre, pour l’instant.

Pourtant, la chose semble commencer par agacer le Chef de file de l’opposition qui selon les informations,  a fait état auprès de Alpha Condé  de la part qu’il considère trop belle, faite au PNP dans le cadre des mesures d’apaisement. Pour le leader de l’ANC, outre la libération du Secrétaire Général du PNP  et les imams de Sokodé et de Bafilo proches du PNP ainsi que de nombreux militants de ce parti, le dossier des incendies  de Lomé  et de Kara  dans lequel les membres de l’ANC sont cités  n’a pas connu d’avancées significatives, en dehors de la levée de la mesure de contrôle judiciaire  qui pesait sur Jean Pierre.

Ceci amène à se demander si l’épreuve du temps  pose aux deux leaders, la difficile équation de comment transcender des considérations partisanes et hégémoniques pour se concentrer sur le défi commun au groupe ? En tout cas, les jours à venir vont mieux le  préciser.

 

Germain Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook