Sunday, 21 October 2018

P POLITIQUE

Friday, 02 February 2018 17:18

Qui pour mieux faire que George Weah sur le continent?

Quelques semaines  après  son élection, le nouveau président du Libéria, George Weah a annoncé une mesure très salutaire sur le continent africain : la réduction de son salaire. La grande interrogation après que le nouveau Président du Libéria ait fait cette déclaration est de savoir  si sur le Continent, un  de ses pairs pourra éventuellement faire comme lui ou encore  mieux.

La décision, selon George Weah va permettre en réalité de faire face aux difficultés économiques que traverse son  pays. « Je vous annonce aujourd’hui, avec effet immédiat que je vais réduire mon salaire et mes primes de 25 % », a-t-il déclaré. Un signe de bonne gouvernance et un effort notable étant donné que la rémunération de son prédécesseur, l’ex-Présidente Ellen Johnson Sirleaf s’élevait à 90 000 $ par an.

L’annonce phare de l’ancien footballeur africain de renom devenu président est appréciée de part et d’autres sur le continent africain, surtout par la  jeunesse qui constitue la majorité de la population africaine. En témoigne la panoplie de commentaires  sur les réseaux sociaux, saluant la mesure. Une fierté pour la population africaine. Mais des interrogations subsistent. Qui  emboitera les pas à Georges Weah ? Quel sera le prochain président candidat à la réduction de salaire ? Difficile en tout cas de trouver la réponse à ces questions dans un continent truffé de dictateurs qui s’accaparent au contraire des biens de leur pays.

Mais le plus grand souhait est que cette mesure  de George Weah fasse tâche d’huile non seulement au niveau de ses pairs mais aussi au niveau des ministres,  directeurs des sociétés étatiques,  des parlementaires entre autres sur le continent.

 

Atha Assan

Last modified on Tuesday, 27 February 2018 03:49

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook