Sunday, 22 July 2018

P POLITIQUE

Wednesday, 14 February 2018 19:28

Le CJD appelle les OSC à être la sentinelle du peuple

Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et ses partenaires réunis au sein du Collectif des Organisations de la Société Civile (OSC) pour la diplomatie non gouvernementale ont organisé ce mercredi 14 février 2018, à Lomé, à l’ endroit de la Société Civile, une rencontre  d’échanges et de réflexions sur le thème « résolution de la crise sociopolitique togolaise : rôles et responsabilités de la société civile ».

Cette rencontre  qui a eu lieu en présence du coordonateur du CJD, M. Orphé ADOM, a été sanctionnée par une déclaration lue par Mme Medissa SAMA, chargée de projet au CJD.

Le Collectif des Organisations de la Société Civile (OSC) pour la diplomatie non gouvernementale, dans sa déclaration  se réjouit de l’annonce de l’ouverture du dialogue inter togolais par les émissaires ghanéen et guinéen. Ainsi, il appelle tous les acteurs de la vie politique du Togo à aplanir leurs divergences et saisir l’occasion du dialogue pour parvenir aux conclusions privilégiant l’intérêt national et préservant la paix.

Au delà des acteurs politiques, le collectif trouve important que d’autres acteurs notamment les organisations de la société civile contribuent à une sortie de crise.

Par ailleurs, le collectif regrette la prise de position de certaines organisations de la société civile qui réclament le départ de Faure Gnassingbé.

« Certaines organisations se réclamant de la Société Civile, et qui, selon essence, devraient mettre en exergue une certaine impartialité se sont au contraire teintées et sont rentrées dans une logique les conduisant à réclamer le départ du Chef de l’Etat alors même que le principe du dialogue a été accepté par tous les acteurs politiques », condamne le communiqué.

Ces  organisations  « usurpent le statut de la société et appellent le Chef de l’Etat, à quitter le Pouvoir, ce qui rendrait le Togo instable et ingouvernable »,  déplore le CJD  et ses partenaires qui les invitent «  plutôt défendre l’intérêt général, les droits socio économiques et non s’immiscer dans les revendications sociopolitiques partisanes ».

 En tout état de cause, le Collectif des Organisations de la Société Civile (OSC) pour la diplomatie non gouvernementale appelle toutes les organisations de la société civile à se constituer en sentinelle du peuple afin de veiller à la préservation de la paix pour le développement harmonieux du Togo.

 

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook