Tuesday, 19 November 2019

R REPORTAGES ET DOSSIERS

Monday, 06 May 2019 16:33

Médias au Togo : ces femmes qui sautent le verrou et sont aux commandes

Le journalisme… un métier  difficile et à risque où les femmes sont souvent reléguées au second plan. Pourtant, il y en a qui bousculent les hommes pour se hisser au sommet.  Sur les traces des doyennes comme Patricia ADJISSEKU (Kanal Fm), Eudoxie Théophane (TV2) et Ambroisine Memede (Savoir News), émerge une nouvelle génération de jeunes femmes dynamiques  qui ont trouvé dans le web, une opportunité par excellence pour faire valoir leur talent. On peut citer Rolande Aziaka  (Eco Conscience TV), Hélène Doubidji (Togotopnews), Fifi Assogbavi (Togofoot), …Togotopews vous fait donc découvrir le parcours de ces six femmes journalistes  qui sont au poste de responsabilité.

 

Patricia ADJISSEKU : Rédactrice en chef de la Radio Kanal Fm

Titulaire d’une maitrise en Sociologie de la communication et de l’information et une autre en Sciences de l’Education,   Patricia ADJISSEKU fut embauchée en 2004, à Radio Kanal FM au terme d’un stage. Sans  y être avec un diplôme en journalisme, elle a pu professionnellement s'adapter avec  la culture générale.  A la faveur de la série de séminaires et de formations auxquels  elle a pris part, Patricia ADJISSEKU a su donner satisfaction à sa hiérarchie au point d'être promue au poste de Rédactrice en chef en 2007. Des responsabilités qu’elle assume jusqu'à ce jour.  

Selon elle, rien n’est facile dans la vie. Il faut se donner les moyens pour  y arriver.  « Tout est possible à celui qui croit. La tâche n’a pas été facile dès le début. J’ai été confrontée à des difficultés d’ordre relationnel mais j’y suis en fin de compte arrivée. Quand vous dirigez une équipe d’hommes, il faut s’attendre à tout  sans perdre de vue la mission qui vous est assignée et l’objectif à atteindre. J’entretiens d’excellentes relations professionnelles et amicales avec mes collègues de l’autre sexe Cela n’a pas été facile  au début surtout que je suis de sexe féminin. J’en ai vu de toutes les couleurs. Des remontrances par-ci, des caprices par-là. Finalement, tout est rentré en ordre », affirme-t-elle.

Présidente de l’Union des Journalistes Indépendante du Togo (UJIT), Patricia ADJISSEKU est présente aujourd’hui dans des grandes rencontres des journalistes un peu partout dans le Monde.

 

Eudoxie Théophane : Présidente du conseil d'administration à TV2

Eudoxie Théophane a fait 3 ans à la radio Galaxie, avant d'arriver en août 2001 à la TV2, première chaine privée créée au Togo, en tant que journaliste animateur...Elle occupera le  poste de rédactrice en chef en 2006, avant de devenir 6 ans plus tard, la Directrice Générale de la chaine après, 5 mois d'intérim (février 2012). Depuis octobre 2016,  elle est la  Présidente du conseil d'administration de la chaine. Devenir Présidente du conseil d'administration d'une chaine de télé où elle est  arrivée en tant que journaliste animateur...Eudoxie Théophane considère cela comme sa plus belle expérience...

Amoureuse du travail bien fait, la Présidente du conseil d'administration de TV2, fait savoir que c'est rien que le travail qui lui permet aujourd'hui d'occuper le poste qui est sien dans cette société. « Je suis arrivée à TV2 pas en tant que femme mais en tant que Journaliste.... Je pense que le fait de toujours penser qu'on est une femme parmi les hommes nous fait déjà perdre la bataille en avance...Quand on est femme, il faut arriver dans un boulot comme le média, la tête haute avec ses convictions et ses compétences. C’est la condition sine qua none de réussite », insiste-t-elle.

 

 

Ambroisine Memede : Directrice Générale de l’Agence Savoir News

Directrice Générale de la première agence de presse privée au Togo, Savoir News,   depuis 2010, Mêmèdé Ambroisine Azododassi a intégré le monde des médias en 2000. Elle a eu à travailler avec plusieurs journaux au Bénin dont "Le Héraut" (un journal de référence sur le campus de Cotonou). Membre fondatrice de l’Agence Savoir News (créée en 2008), Ambroisine Memede a officiellement pris la direction de la dite Agence en 2010, et ce jusqu’à ce jour. Son parcours professionnel en tant que journaliste a été très édifiant au regard des grands événements qu’elle a couverts entre autres  le Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique à Paris en décembre 2013, la 69ème session des Nations Unies sur la CIPD (en 2014 à New York), le Sommet de l’Union africaine (2014, Addis Abeba), une exposition organisée par la compagnie Air France en 2014 à Paris, la présidentielle au Bénin, etc.

Pour Amboisine Memede, l’élément le plus important, c’est de maitriser son domaine. « Ce qui permet à la femme de s’affirmer et de mieux coordonner son équipe. Pour ce faire, il faut de la rigueur envers soi-même et dans la gestion de l’entreprise. Autre point tout aussi important, c’est la capacité d’écoute,  ce qui n’est pas toujours facile quand on gère une équipe comme celle de l’Agence Savoir News qui a des correspondants dans presque toutes les régions », a-t-elle fait savoir.

Par ailleurs, Amboisine Memede est membre du conseil d’administration de plusieurs organisations de presse que ce soit sur le plan national ou régional. Elle a  été successivement secrétaire générale adjointe et Vice-présidente du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP). Aujourd’hui elle fait une formation professionnelle en journalisme.

 

 

Rolande AZIAKA : Directrice et fondatrice de la web télé Eco Conscience TV

Journaliste au Togo depuis 7 ans, Rolande AZIAKA est la  directrice et fondatrice  de la Société de Média togolaise Eco Conscience TV, Première web télé thématique au Togo, spécialisée dans les questions de l’environnement et du développement durable. Formée sur le tas, elle a commencé le journalisme  entend qu’animatrice radio (radio RTDS  Aného), alors qu’elle était au Lycée. Arrivée à l’Université, toujours assoiffée d’apprendre, elle s’est  intéressée à la presse écrite, et  a travaillé dans les organes de presse, comme l’hebdo Le Potentiel en 2011 et le quotidien Forum de la Semaine, avant d’intégrer la rédaction de la TV7, la télévision privée nationale en 2014.  Son parcours professionnel lui a permis d’avoir des expériences de différents formats journalistiques notamment la presse écrite, radio et télévision et la presse en ligne, sachant qu’elle est également passée par le site Icilomé. Des expériences qui ont contribué à la réalisation de son plus beau rêve : la création en 2015 de la web télé Eco Conscience TV. Une consécration qui fait d’elle l’une des plus jeunes femmes journalistes patronnes de presse. Aujourd’hui, Eco Conscience TV se réjouit d’avoir couvert les grandes COP sur les changements climatiques, COP22, COP23, COP24, la semaine africaine du climat 2019, aussi les Triple COP BRS CONVENTIONS, des rencontres internationales sur les gestions chimique, et désertification, des rencontres régionales...

«Chez moi, c’est l’intégrité, la rigueur et la crédibilité dans le travail bien fait et je me donne les moyens pour y arriver », assure Rolande Aziaka.

Parmi les 10 jeunes lauréats de MANDELA WASHINGTON FELLOWSHIP 2018, initié par Barack Obama,  la fondatrice de la web télé Eco Conscience TV a étudié la filière Business et entrepreneuriat à  Drake University dans l'Etat IOWA des USA, l'une de prestigieuses universités des USA. 

Très active dans la société civile, Elle est actuellement la présidente de l'association WELFARE Togo, dont le but est la promotion de l'implication des jeunes dans le processus de développement durable,  une organisation à statut ECOSOC des Nations Unies. Au plan international,  Rolande Aziaka est l'actuelle représentante de l'Afrique au sein du panel UNCCD CSOs. Par ailleurs, elle continue ses études à  ISICA à Université de Lomé, préparant  sa Licence professionnelle en journalisme.

 

 

Fifi ASSOGBAVI : Fondatrice et Directrice de Togofoot

Son étude de base n’avait rien à avoir avec le métier, même si aujourd’hui, elle suit des cours en journalisme. Passionnée  par le journalisme et le sport, le football en particulier, Fifi Assogbavi a eu la chance de commenter l’actualité sportive pour la première fois en 2011, suite à une invitation d’un ami dans une émission  consacrée au sport  sur RCJ. Elle deviendra ainsi, une chroniqueuse de l’émission. C’est réellement en ce moment qu’elle est rentrée dans le métier. En 2013, elle lance togofoot.info, après avoir écrit pour quelques sites d’informations.  « Je voulais comblée un vide parce que j’ai remarqué que les internautes surtout  la diaspora manquait énormément d’informations par rapport au football national ». Et depuis, le site a connu une progression remarquable et est devenu, une des références du sport roi.

 Togofoot.info a réussi à couvrir à ses propres frais, la participation du Togo à la CAN 2017 au Cameroun. Cela a été une vraie satisfaction pour Fifi Assogbavi et sa structure. En Septembre 2018, togofoot.info a été désigné «  meilleur organe sportif de la saison » aux trophées FTF.

«  Je travaille plus avec les hommes puisque  c’est compliqué de voir des femmes dans notre domaine. Mais j’arrive à gérer. Je n’impose pas mon point de vue. Je discute beaucoup avec mes collaborateurs et j’essaie aussi de les comprendre. Je fais un planning pour savoir quelles sont les priorités et je les échelonne au fil de la journée», explique Fifi Assogbavi.

 

Hélène DOUBIDJI, Fondatrice et Directrice de Publication du site Togotopews

Très passionnée  par le journalisme dès son jeune âge, Hélène DOUBIDJI  n’a pas pu étudier le journalisme à l’Université pour des raisons financières. Bien qu’elle fit ses premiers pas dans le journalisme alors qu’elle était étudiante, sa carrière journalistique a réellement débuté, après sa maitrise en Sociologie. Elle exerce ce métier au Togo, depuis environ 10 ans. Après avoir travaillé pour plusieurs organes écrits de la place et une presse étrangère, elle a fondé en 2014 togotopnews.com, un organe de presse en ligne d’actu générale et de grands reportages.  Un site sélectionné par l’Agence Française de Coopération Médias CFI, comme l’un des 11 meilleures presses en ligne en Afrique Francophone, dans le cadre de son programme Nouveaux Acteurs d’Informations en Ligne en Afrique (NAILA).

A la tête d’une équipe de jeunes journalistes, Hélène Doubidji est  à la fois « Manager » et Journaliste de terrain. Elle se démarque par  ses grands reportages qui  lui ont valu plusieurs prix et distinctions sur le plan mondial, africain et national entre autres le prix mondial de la Fondation Thomson Reuters sur les changements climatiques (2015), le prix  international « Kavli Prize compétition ». Grande défenseuse  du journalisme de solution, Hélène DOUBIDJI a été la Gagnante du 1er Prix catégorie « Presse écrite–Presse en Ligne » du Concours national « Lauriers du Journalisme d’Impact au Togo », initié par les représentations diplomatiques au Togo. Un prix qui lui a permis de faire un perfectionnement à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en France, suivie d’une  immersion au Service web, section Afrique à TV5 Monde Paris. « Il faut tout d’abord aimer son métier et tout le reste s’en suit », dit-elle.

Article réalisé par la Rédaction de Togotopnews

Last modified on Monday, 06 May 2019 16:56

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook