Tuesday, 24 April 2018

S SANTE

Thursday, 12 April 2018 23:45

Togo : Un traitement de masse contre les vers intestinaux, les schistosomiases et l’onchocercose

Le ministère de la santé et de la protection sociale et ses partenaires organisent du  13 au 25 avril 2018 dans toutes les régions du Togo, à l’exception de Lomé commune, un traitement de masse intégré contre les vers intestinaux, les schistosomiases et l’onchocercose. L’information est donnée aux professionnels des médias ce mercredi 12 Avril  2018.

Selon le Secrétaire Général du ministère de la santé et de la protection sociale, Dr Awoussi Sossinou, cette campagne nationale va consister à administrer à la population des médicaments contre ces maladies tropicales négligées. « L’ivermectine contre l’onchocercose, la praziquantel contre les schistosomiases et l’albendazole contre les vers intestinaux », a-t-il indiqué.

A cet effet, le Secrétaire Général du ministère de la santé et de la protection sociale exhorte  toute la population à adhérer massivement à cette campagne de traitement de masse afin qu’elle puisse avoir une bonne santé.

Cette campagne soutenue par l’OMS et l’USAID/West Africa concerne les personnes âgées de 5 ans et plus. Elle va se faire de porte à porte dans les communautés.

Les maladies tropicales négligées, selon la représentante de l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) au Togo, Dr Lucile Imboua,  atteignent les populations dans les zones rurales et défavorisées. « L’OMS tient à attirer l’attention des gouvernements pour que ces maladies bénéficient  du même intérêt que les maladies courantes. Elle fournit l’appui technique pour que les lignes directrices pour planifier, traiter et surveiller ces maladies soient mises en œuvres. Nous fournissons également des médicaments gratuitement aux populations en collaboration avec d’autres donateurs », a fait savoir la représentante de l’OMS.

Cette dernière souhaite qu’avec le traitement de masse 2018, le Togo arrive à réduire encore plus la prévalence de ces maladies.

Par ailleurs, il faut noter que le Togo a fait beaucoup d’efforts dans la lutte contre les maladies tropicales négligées au cours de ces dernières années. Avec le traitement de masse 2010-2015, la prévalence de l’onchocercose est passée de 5 à -2%, celle des schistosomiases de 23 à 8% et celle des vers intestinaux de 33% à 11,6%. Notons que le dracunculose ou le ver de guinée est éradiqué au Togo.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook