Saturday, 23 June 2018

S SANTE

Sunday, 22 April 2018 23:26

Togo : Vigilance ! Présence de la grippe aviaire

Dans un communiqué conjoint rendu public ce 20 avril 2018 par le ministère de la santé et de la protection sociale, et le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, des cas de virus H5N1 ont été confirmé dans le village de Kpessi (préfecture des lacs), environ 35 km de la ville de Lomé. La population est appelée à la vigilance.

Selon le communiqué, les services techniques du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ont été saisis par un éleveur de la dite préfecture, le 12 avril 2018, de  fortes moralités de volailles dans sa ferme. « La ferme avicole en cause abritait au total 5000 volailles composées de pondeuses et poulets de chair  et les mortalités enregistrées en deux semaines ont atteint près de 72,58% de l’effectif des volailles », a constaté une équipe de la Direction de l’élevage dépêchée sur les lieux.

A la suite des investigations épidémiologiques soutenus par un test de diagnostic rapide réalisé sur le lieu, les résultats  d’analyses des échantillons prélevés sur ces volailles faites au Laboratoire central de Lomé le 14 avril 2018 « se sont  révélés positifs au virus H5N1, confirmant ainsi la présence de la grippe aviaire ».

Face à cette situation, le Ministre de de la santé et de la protection sociale, Prof. Moustafa MIJIYAWA et le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Col. Ouro-Koura AGADAZI, « appellent toute la population à la vigilance, au respect scrupuleux des mesures de biosécurité dans les élevages et à l’observance des règles élémentaires d’hygiène ». Ils (les ministres) « invitent les populations à saisir les vétérinaires les plus proches de leurs localités de tout cas de mort subite et massive de volailles ou d’oiseaux sauvages ».

Par ailleurs, indique le communiqué, le plan opérationnel de riposte contre la grippe aviaire a été déroulé. Il s’agit notamment de « l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles dans les fosses, la destruction de la provende et du matériel d’élevage, la désinfection des poulaillers, la mise en quarantaine de l’exploitation avicole incriminée, l’interdiction de mouvement des volailles dans la préfecture pour une durée de 30 jours et la prise en charge médicale des personnes cibles ayant eu des contacts avec la ferme avicole ».

 

Atha Assan

Last modified on Monday, 23 April 2018 08:07

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook