Thursday, 15 November 2018

S SANTE

Tuesday, 10 July 2018 12:21

Le 31e anniversaire de l’OOAS célébré à Kara

Vu partielle des officiels Vu partielle des officiels

« 9 juillet 1987- 9 juillet 2018 », déjà 31 ans pour l'Organisation Ouest  Africaine de la Santé (OOAS). L’honneur a été pour la ville de Kara (420 Km Nord de Lomé) d’accueillir les activités commémoratives  de cet anniversaire.

La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de la ville par une commémoration officielle présidée par  le ministre de la santé et de la protection sociale, prof. Moustafa Mijiyawa  en présence du Directeur général de l’Organisation,  Professeur Stanley OKOLO.

Intervenant lors de la cérémonie,   le Professeur Stanley OKOLO  est revenu sur le bilan des activités de l'OOAS depuis sa création. Il a  entre autres cité  la création du Centre régional de surveillance et de contrôle des maladies de la CEDEAO, dont le siège se trouve à Abuja au Nigeria ; la formation et le perfectionnement de plus de 1000 personnels de santé dans le cadre du renforcement des capacités ; l’harmonisation des politiques pharmaceutiques à travers l’ensemble de la région ; l’amélioration de la sécurité de la chaîne d'approvisionnement en médicaments et vaccins. « Ce sont là, de très grandes réalisations mais il nous faut faire davantage », confie-t-il.

 De son côté, le ministre de la santé et de la protection sociale, Prof. Moustafa Mijiyawa, fait savoir que malgré les efforts consentis par les différents Etats de l’Espace CEDEAO,  la sous-région ouest-Africaine fait face à de grands défis sanitaires liés à la faiblesse des systèmes de santé, aux forts taux de mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile, à l’insuffisance de partenariats stratégiques, à la coordination, aux conséquences néfastes des maladies transmissibles et non transmissibles, à la faiblesse de la préparation et de la réponse aux situations d'urgence et aux épidémies. « La survenue de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans notre région ouest africaine a montré la faiblesse de nos systèmes de santé. La faiblesse de nos systèmes de santé est entretenue par une mauvaise gestion de nos formations sanitaires entrainant un écart entre les prestations et les ressources injectées par l’Etat et ses partenaires », a déclaré le ministre.

En réponse à ces manquements,  souligne le ministre de la santé et de la protection sociale,  l’Etat Togolais a décidé  de  confier la gestion hospitalière des centres de santé publique du pays à une structure contractante non étatique d’ailleurs appuyé par l’OOAS  par les formations pilotes.  « Les résultats obtenus sont satisfaisants », affirme Prof. Moustafa Mijiyawa.

Par ailleurs, en guise de soutien à l'approche contractuelle,  le DG de l'OOAS a fait  un don de 5 millions de F Cfa au CHU Kara et promis "soutenir davantage le centre, les jours  à venir". Le chèque a été réceptionné par le ministre de santé et remis au DG du CHU Kara.

Il faut souligner que dans le cadre de la célébration de ce 31ème anniversaire, le Directeur général de l’OOAS,  Professeur Stanley OKOLO a adressé un message aux populations de l'Afrique de l'Ouest.

Atha Assan

Last modified on Tuesday, 10 July 2018 17:37

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook