Sunday, 22 October 2017

S SANTE

Thursday, 29 June 2017 21:55

Mise en œuvre de la PTME au Togo : les acteurs clés ont échangé sur les réussites et points d’amélioration

Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), avec l’appui financier de l’ONU SIDA  a organisé ce jeudi 29 juin, à Lomé, une rencontre nationale d’échange sur l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (e-TME) au Togo. Objectif, sensibiliser l’ensemble des acteurs clés entre autres, personnels de la santé, OSCs, partenaires techniques et financiers sur les réussites et points d’amélioration à initier dans la mise en œuvre de la Prévention de la Transmission de la Mère à l’Enfant (PTME) au Togo.

De façon plus spécifique, il s’est agi, au cours des échanges, de présenter la situation actuelle dans la mise en œuvre de la PTME au Togo, proposer une feuille de route et entamer une discussion sur les priorités d’actions pour le pays et ainsi  établir les priorités d’action pour accélérer la PTME au Togo.

Selon le Coordonateur du PNLS, Prof. Anoumou Dagnra, le Togo dispose d’un plan d’élimination du VIH qui s’étend de 2014 à 2018.  Il a indiqué que le pays a fait un bon important en matière d’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. « À ce jours le Togo dispose de plus de 700 sites où les femmes peuvent aller et avoir accès à toutes les activités qui rentrent dans le cadre de cette élimination » a-t-il fait savoir.  Concernant la mise sous ARV des femmes enceintes, le Coordonateur du PNLS affirme que le pays est en avance sur les autres pays de la sous-région.

Cependant, nombreux restent les défis à relever au Togo pour atteindre les objectifs mondiaux d’e-TME. Au rang de ces défis l’on peut noter, le retard constaté dans la première consultation prénatale, seulement 28% de femmes enceintes la réalisent durant le premier trimestre de grossesse. Aussi, le dépistage du VIH chez les partenaires des femmes enceintes est faible. A ces défis,  s’ajoute celui de l’amélioration de la rétention du couple mère-enfant. Beaucoup de femmes enceintes séropositives  et de nourrissons sont perdus de vue et l’observance des traitements AVR chez les femmes enceintes à 3, 6 et 12 mois n’est pas connue, ni le taux d’allaitement protégé.

Le Togo s’est toujours engagé dans la lutte contre le VIH grâce à une forte appropriation de la riposte nationale à l’épidémie de VIH. Ainsi, la PTME constitue une intervention prioritaire de sa stratégie à travers les principaux plans nationaux notamment le PNDS, les Plans Stratégique et Opérationnel Nationale de Lutte contre le VIH et le sida et le Plan E-TME 2014-2018.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook