Tuesday, 26 March 2019

S SANTE

Wednesday, 27 February 2019 14:28

Lomé aceuille la troisième revue annuelle de l’OOAS

Photo de famille Photo de famille

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) tient depuis ce mardi 26 février à Lomé, sa troisième revue annuelle et ceci pour trois jours.

En effet, dans le souci de faire face à ses nombreux défis qui sont les maladies, l’OOAS a initié des projets à caractère régional que la Banque Mondiale appui financièrement.

 Ainsi, l’organisation sous régionale coordonne depuis  bientôt une dizaine d’années,  plusieurs projets régionaux de renforcement des systèmes de santé, de la santé reproductive, de la planification familiale et de surveillance des maladies dans les pays de la CEDEAO.

L’OOAS,  selon Stanley OKOLO, directeur général de l’institution,  en vue d’assurer une meilleure gestion, une meilleure coordination et un suivi adéquat de l’ensemble des interventions desdits projets,  a convenu  avec la Banque Mondiale d’organiser une rencontre annuelle pour faire la revue des projets financés par celle-ci et apprécier le niveau de mise en œuvre du portefeuille.

Cette rencontre, poursuit-il, a pour but de réunir les différents  acteurs afin de faire le bilan des activités en cours et corriger, si nécessaire, ce qui peut l’être. Il s’agit notamment  de faire l’évaluation des progrès réalisés dans la mise en œuvre de chacun des projets, identifier les goulots d’étranglement à tous les niveaux, faire des recommandations pratiques en vue de l’optimisation  de la mise en œuvre des activités planifiées.

Pour sa part, la représentante du ministre de la santé et de l’hygiène publique, Akakpo Midamagbe a fait savoir que les échanges entre les différentes délégations au cours de cette revue contribueront à l’accélération des progrès vers la réalisation des objectifs assignés à ces projets. «  La revue annuelle à laquelle vous êtes conviés est une occasion pour revisiter les actions réalisées, les résultats obtenus, porter un regard critique et sans complaisance sur les résultats afin d’aboutir à des propositions concrètes devant donner une nouvelle impulsion à la mise en œuvre de ces différents projets dans les pays bénéficiaires », a-t-elle souligné.

Plusieurs projets sont en cours de mise en œuvre par l’OOAS avec l’appui financier de la banque mondiale. Au Togo, par exemple en dehors du projet REDISSE (projet de renforcement des systèmes de surveillance de la maladie) qui à terme va couvrir les 15 pays de la CEDEAO et la Mauritanie, il y a le projet PASMIN  qui a été financé par la Banque Mondiale.

Rachel Doubidji

Last modified on Wednesday, 27 February 2019 15:15

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook