Sunday, 31 May 2020

S SANTE

Wednesday, 29 January 2020 12:52

SOPAL au chevet du centre de soins de Katanga

Remise des lots de médicaments Remise des lots de médicaments

Katanga (banlieue Sud-est Lomé), comme tout bidonville a de réels besoins en services sociaux de bases. La santé reste la priorité des priorités.  Raison pour laquelle la Société des produits alimentaires (SOPAL) est venue en aide à l’Unité de soins périphériqueS (USP) de la localité ce mardi 28 février 2020, suite à des besoins exprimés par la population.

Le don est constitué de lots de médicaments et d’équipements sanitaires entre autres des médicaments de premiers soins, des antibiotiques, paracétamols et lits d’hôpitaux . Le but de cet acte généreux, informe le Directeur général de la SOPAL, M. Saad Bassam, est de permettre à la population de Katanga de se soigner dans de meilleures conditions. Cette action, poursuit-il, rentre dans le cadre du volet social de l'entreprise et contribue également à l’atteinte des objectifs du Plan national du développement (PND) du pays. Il est à noter que c'est la population de Katanga, à travers son USP, qui a adressé une liste de besoin à la société SOPAL. "C’est une très grande liste de besoins que l’USP nous a fourni », a renseigné le Directeur de la Société.

LIRE AUSSI (Grand-Reportage) Togo : Au cœur du ghetto, les femmes transformatrices de poissons luttent pour leur survie

Pour le personnel soignant, ce geste de la SOPAL est le bienvenu pour soulager les prestataires. ''C’est un sentiment de joie extrême  qui nous anime cet après-midi. Ce don répond aux besoins de l’USP de Katanga", a exprimé Gaston Aké, assistant médical de santé publique et coordonnateur des activités du district sanitaire N°3 Lomé Commune.  "Je pense que ces médicaments viennent à point nommé pour compenser le besoin en médicament que ce centre a. Ce don de médicaments va un peu rehausser l’éclat de nos activités dans la formation sanitaire'', a-t-il dit.

Des lots de médicaments et d'équipements médicaux

Par ailleurs, ce don est également de façon indirecte le fruit du projet Amplify PF financé par l’Agence des États Unis pour le Développement International (USAID), à travers lequel les populations ont été accompagnées dans l'identification de leurs besoins. Sur ce projet, renseigne Gaston Aké, assistant médical, des structures communautaires ont été mises en place dans le district notamment le CTAC (Comité Technique d’Appui au communauté) et le RIA (le Réseau Intégré d’apprentissage).

« Nous avons aussi mené des dialogues communautaires, ensuite fait des visites guidées dans les formations sanitaires. La communauté est venue au centre pour toucher du doigt les problèmes auxquels nous nous confrontons dans les formations sanitaires. Une liste a été faite, elle a été donnée aux partenaires locaux et ce sont eux  qui nous offrent ce dont nous avons besoin », a-t-il expliqué.

Atha ASSAN

Last modified on Wednesday, 29 January 2020 16:09

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook