Thursday, 22 February 2018

S SANTE

Tuesday, 23 January 2018 14:51

Virus Lassa : Pas de panique mais vigilance !

Des cas confirmés de la fièvre  Lassa ont été signalé au Nord du Bénin, depuis une semaine. Deux cas suspects en provenance du Nigéria ont         transité par le Togo dans le village de Nadoba (Préfecture de Kéran) avant de décéder sur le  territoire béninois.

Selon un communiqué du ministère de la santé et de la protection sociale, « des équipes de santé ont été immédiatement déployées sur le terrain pour des investigations plus approfondies en vue de tracer l'itinéraire de ces malades au Togo, et de recenser les contacts pour des mesures de prévention et de protection de la population. »

Le communiqué souligne également  qu’ «  à ce jour, aucun cas n'a été notifié sur le territoire togolais ».

Aussi au niveau du ministère de la santé  et de la protection sociale, signale-t-on que des dispositions sont prises notamment le  renforcement de la surveillance transfrontalière et communautaire,  le  renforcement de la sensibilisation des populations, le renforcement de la surveillance épidémiologique,  les échanges d'information avec les pays frontaliers et la réactivation dans les meilleurs délais du Centre des Opérations des Urgences de Santé Publique (COUSP).

Un appel est lancé à l'endroit de toute la population pour redoubler de vigilance, sans toutefois céder à la panique.  Sur ce, il faut d’adopter les mesures ci-après : éviter la manipulation et la consommation des rats, se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon et éviter tout contact avec une personne suspecte ou malade de la fièvre Lassa.  Il est également nécessaire d’ éviter tout contact avec les selles, l’urine, la salive, les vomissures et les objets contaminés d’une personne suspecte, malade ou décédée de la fièvre Lassa et s’abstenir de toucher le corps d’une personne suspectée d’être décédée de la fièvre Lassa même lors des rites funéraires.

La fièvre Lassa est une maladie grave et contagieuse pour laquelle il existe un traitement efficace. Le taux de guérison est supérieur à 90%  si les malades sont pris en charge tôt.

La durée d'incubation varie de 6 à 21 jours.  Au début de la maladie, les symptômes sont notamment une  forte fièvre, faiblesse généralisée, sensation de malaise. Après quelques jours, les malades peuvent présenter les maux de gorge et/ou difficulté d’avaler, des douleurs musculaires ou articulaires, douleurs thoraciques, la nausée, des vomissements, la diarrhée, la toux, des douleurs abdominales, la surdité, l’enflement du cou ou du visage, parfois des saignements. La maladie peut durer une à quatre semaines.

Dès les premiers signes, il urge de se rendre immédiatement au centre de santé le plus proche.

 

Hélène DOUBIDJI

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook