Tuesday, 22 May 2018

S SOCIETE

Friday, 23 February 2018 14:34

Affaire de chefferie : Risque d’affrontement ce samedi à Gbodjomé

Les affaires de chefferie traditionnelles continuent de défrayer la chronique au Togo.  Pour prendre l’opinion à témoin d’un risque d’affrontement le samedi prochain  à Gbodjomé pour cause de conflit de chefferie  traditionnelle, la famille royale  Etou  a été devant la presse ce mercredi 21 février.

La famille royale de Gbodjomé a été obligée de se manifester à cause d’une note qui invite  sur ce samedi à la réintronisation de Togbui Kokou Atti  IV  considéré comme l’usurpateur.

« Le trône royale à Gbodjomé revient à Togbé Etou et l’intronisation d’une autre personne serait de nature à impacter la cohésion sociale dans le milieu. Nous demandons donc aux autorités de faire diligence pour faire ajourner cette reconnaissance officielle qui se prépare ce samedi », a indiqué  Togbui Etou Avoumassodo, chef spirituel suprême du clan.

La famille Etou  soutient que la chefferie traditionnelle  à Gbodjomé leur revient  puis fait remarquer que les arrêtés  de reconnaissance pris en faveur  de Togbé Togbui Kokou Atti   qui a assumé la régence à un moment  ont été successivement abrogés à raison.

Les membres de la famille ajoutent  que la Cour Suprême a d’ailleurs pris  en 2013 une ordonnance   qui retire la  Chefferie  Togbui Kokou Atti   et demandait au ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales de remettre la famille Etou dans ses droits.

La famille fait savoir qu’ « en principe le Ministre de l’administration Territoriale ne doit pas passer outre la décision de la Cour Suprême pour signer un nouveau arrêté à Togbui Kokou Atti.

Germain Doubidji

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook