Friday, 21 September 2018

S SOCIETE

Monday, 23 April 2018 20:43

Renforcement des capacités des pays membres régionaux francophones de la sous coordination d’AFRISTAT

Les participants à l'ouverture de la rencontre Les participants à l'ouverture de la rencontre

L’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (AFRISTAT) tient du 23 au 26 avril 2018, à Lomé, en collaboration avec la Banque Africaine de Développement (BAD), une rencontre sous régionale de renforcement des capacités en matière d’élaboration et de suivi et évaluation de la mise en œuvre des Stratégies nationales de développement de la statistique (SNDS).

Cette rencontre qui regroupe les pays membres régionaux francophones de la sous coordination d’AFRISTAT a pour objectif de promouvoir les SNDS comme cadre d’amélioration de la production et d’utilisation des statistiques officielles.

Selon le Directeur de Cabinet du ministère de la Planification du Développement, représentant son Ministre,  M. Essohanam Edjeou, la rencontre se veut l’occasion de réaffirmer l’importance de la statistique non seulement pour les statisticiens, les chercheurs, les étudiants, les décideurs mais aussi pour le grand public car les statistiques constituent un véritable outil de mesure du progrès du développement économique, social et environnemental d’un Etat.

Pour le Chef par intérim de la division de renforcement des capacités statistiques à la BAD, M. Lawson Fessou « à la fin de cet atelier, les Directeurs généraux, les Directeurs sectoriels et tous les coordonnateurs de stratégie, vont être formés et bien aguerris pour pouvoir conduire l’élaboration des stratégies nationales de développement de la statistique dans leur pays respectifs ».

Pour sa part, le Directeur Général d’AFRISTAT, M. Cosme Vodounou, a déclaré que l’atelier  est organisée autour de plusieurs thématiques entre autres les lignes directrices et l’approche sectorielle pour l’élaboration d’une SNDS intégrée, le suivi er évaluation axés sur les résultats des SNDS, et le partage d’expérience sur les solutions pérennes pour le financement de la statistique.

Au total, vingt-trois pays prennent part à cette rencontre. Il s’agit notamment du Benin, du Burundi, du Burkina Faso, du Cameroun, du Cap-Vert, de la Centrafrique, des Comores, du Congo Brazzaville, de la RDC, de la Côte d’Ivoire, du Djibouti, du Gabon, de la guinée, de la Guinée-Bissau, de la Guinée Equatoriale, du Mali, du Madagascar, de la Mauritanie, du Niger, du Sao-Tomé-Et-Principe, du Sénégal, du Tchad et du Togo.

Par ailleurs, il faut noter que du 16 au 20 avril dernier s’est tenue une rencontre d’évaluation de l’état d’avancement du dispositif et des outils de traitement de l’IHPC (Indice Harmonisé des Prix à la Consommation).

Soulignons que Le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démocratiques (INSEED) a joué le rôle de la facilitation et coordonne les points focaux désignés pour accompagner l’organisation de la rencontre.

 

Amiel Abikou

Last modified on Tuesday, 24 April 2018 09:38

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook