Thursday, 15 November 2018

S SOCIETE

Tuesday, 01 May 2018 21:13

Fête des travailleurs : la CCST n’a pas manqué à la tradition

L'assistance lors de la célébration L'assistance lors de la célébration

L’esplanade du palais des congrès de Lomé a servi de cadre ce mardi 1er mai 2018 pour les syndicats membres de la Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) de commémorer la journée internationale du travail. Une occasion qui a permis non seulement de rendre un vibrant hommage aux travailleurs mais aussi et surtout de porter leurs doléances à l’endroit du gouvernement et du patronat.

Selon M. Komlan AGBENOU, Secrétaire Générale de la CSTT et Porte-parole en exercice de la CCST, la célébration de cette journée consiste d’une part, à rendre un hommage mérité aux vaillants travailleurs et travailleuses qui ont lutté pour la réduction des heures de travail, et d’autre part  profiter de l’occasion pour présenter au gouvernement et au patronat des doléances dont la satisfaction permettra d’améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs.

Le porte-parole en exercice de la CCST a indiqué dans son discours que si, aujourd’hui, des rencontres entre le ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative, le patronat et les Centrales syndicales ont permis d’engager des discussions sur des différentes revendications contenues dans les plateformes, il n’en demeure pas moins que ces discussions n’ont pas encore débouché sur des points d’accord concret. « Ainsi la persistance des mouvements sociaux qu’on observe dans presque toutes les secteurs d’activités aussi bien public, parapublic que privé ne sont que l’expression des attentes non satisfaites des travailleurs », a-t-il souligné.

Toutefois, M. Komlan AGBENOU a relevé quelques avancés sur le plan social,  notamment la signature le 19 avril 2018 du protocole d’accord  entre le gouvernement et les acteurs du système éducatif et la mise en place d’un cadre de travail pour trouver des solutions aux problèmes du secteur de la santé. Sur ces avancées, la Coordination des Centrales Syndicales du Togo appelle à « la mise en œuvre effective du protocole d’accord » pour un apaisement dans le secteur éducatif. Pour ce qui concerne le secteur de la santé, elle  souhaite que « les travaux du cadre de travail puissent déboucher très rapidement sur un accord à même d’apporter la célérité dans ce secteur ».

Il faut noter que c’est au rythme des chants, fanfares et sonorités diverses que les syndicats membres de la Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) ont commémoré la journée du 1er mai de ce mardi autour du thème : «  pour des conditions de vie et de travail meilleures luttons pour l’avènement du travail décent au Togo ».

Ont pris part à la célébration, la Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT), la Confédération Générale des Cadres du Togo (CGCT), la Confédération Nationale des travailleurs du Togo (CNTT), le Groupe des Syndicats Autonomes au Togo (GSA), l'Union Générale des Syndicats Libres (UGSL), l'Union Nationale des Syndicats Indépendants (UNSIT), les membres du gouvernement et le patronat.

Atha Assan

Last modified on Thursday, 03 May 2018 12:40

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook