Monday, 11 December 2017

S SOCIETE

Tuesday, 20 June 2017 18:33

La Francophonie accompagne la réduction des cas d’apatridie

Le Réseau des Associations et Ong Togolaises pour l’Education aux Droits de l’Homme avec l’appui financier de l’OIF vient  de lancer   le mardi  20 juin à  Lomé le projet intitulé : « Promotion des droits des migrants et réduction des cas d’apatridie au Togo ».

Le Togo accueille énormément de migrants provenant des pays d’Afrique de l’Ouest tels que le Bénin, le Ghana, le Nigeria, le Niger, la Côte d’Ivoire   ainsi que d’autres  pays.  Parmi eux, seuls un petit nombre est en situation régulière.  Ces immigrants et ou apatrides manquent d’information sur les procédures de régularisation de leur statut,   sur les textes internationaux relatifs aux droits des migrants et aux  engagements à l’élimination de la situation d’apatridie.

Pour le Président du  Réseau des Associations et Ong Togolaises pour l’Education aux Droits de l’Homme, Dogbé Ayao, le projet qui vient d’être lancé a pour objectif général de contribuer à la protection des migrants en situation irrégulière par la promotion de leurs droits et réduction des cas de migrants apatrides au Togo.

Prenant la parole au lancement, le Représentant du bureau régional pour l’Afrique de l’ouest  de l’OIF, Passassim  ATADE NANGUIT, a relevé que  l’apatridie est un fléau qui n’épargne aucun pays. « C’est une question d’ordre humanitaire avec  de sérieux impacts sur le développement. C’est également une question de droits  de l’homme liée   à l’absence d’un cadre juridique propice.  C’est également une question de droits de sécurité, avec des impacts sur la stabilité des Etats, car elle entraine  l’exclusion, et donc la pauvreté et le désespoir », a déclaré   ATADE NANGUIT, qui explique que c’est pour ces raisons que l’OIF ne ménage aucun effort pour aider les Etats à renforcer l’état de droit, la bonne  gouvernance, l’accès à la justice et le respect des droits de l’homme.

Le financement  du  Réseau des Associations et Ong togolaises pour l’Education aux Droits de l’homme  pour la « Promotion des droits des migrants et réduction des cas d’apatridie au Togo » provient du Fonds francophone pour les droits de l’homme « Martine ANSTETT ».

 

Germain Doubidji

Last modified on Tuesday, 20 June 2017 18:38

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook