Saturday, 17 November 2018

S SOCIETE

Wednesday, 05 September 2018 08:22

Père AFFOGNON : « Ne rêvons pas, les autres pays ne viendront pas régler nos problèmes »

Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON, Aumônier national des cadres catholiques du Togo Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON, Aumônier national des cadres catholiques du Togo Photo crédit : Togo-online

Les premiers responsables du nouveau mouvement citoyen « Forces Vives » ont organisé mardi 04 août 2018, à Lomé, une rencontre citoyenne sur des propositions de sortie de crise au Togo. Dans un entretien avec les professionnels des médias à la fin de cette rencontre, Père Marie-Chanel  Affognon, porte-parole de la Coordination des « Forces Vives » appelle les Togolais à œuvrer en synergie pour une sortie de crise rapide au Togo.

Les « Forces Vives » disent relevé, dans la feuille de route de la CEDEAO, des éléments positifs dont il faut se saisir. « Pour nous, c’est un « Karios », un temps favorable où chaque Togolais doit pouvoir se saisir de ces recommandations pour aller loin mais nous constatons qu’en réalité, les Togolais dans leur diversité , nous avons l’impression que nous laissons le champ trop aux politiques quels que soient leurs bords pour gérer toute une nation, tout un peuple », souligne le porte-parole de la Coordination des « Forces Vives ».

Cette attitude, précise le Révérend Père Marie-Chanel  Affognon, est sans cesse source de souffrance pour le peuple parce que dans tous les cas, les politiques que ce soit ceux qui exercent aujourd’hui le pouvoir ou ceux qui cherchent à l’exercer, sont dans leur rôle de stratégie de conquête et de conservation de pouvoir. « Mais nous qui sommes des citoyens en face des problèmes de chaque jour (des gens qui sont malades et qui n’arrivent pas à se soigner, les enfants qui ne vont pas à l’école, des Togolais qui ne mangent pas à leur faim…), nous ne pouvons pas croiser les bras et dire aux politiques de faire de notre nation ce qu'ils  voulent », affirme le fidèle de l’église catholique et membre des Forces Vives.

Il est temps de se ressourcer de l’hymne national, selon les "Forces vives"

« Nous sommes enracinés dans notre hymne national pour comprendre que l’heure a sonné pour que chaque citoyen Togolais se mobilise autour du bien-être du  peuple. Et nous devons imposer cela aux politiques quel que soit leur bord parce que nous sommes appelés par des valeurs qui fondent notre peuple  et qui voudraient que nous puissions vivre dans la dignité », fait savoir le porte-parole des Forces Vives.

Ces valeurs, rappelle le Père Marie-Chanel Affognon, sont très primordiales en tel enseigne que l’hymne national dit : « c’est une question de vie ou de mort ». « Et donc nous devons vraiment prendre au sérieux  notre hymne dans ses trois versets, les méditer pour trouver des énergies nouvelles  et saisir ce Kairos qu’est la proposition des pays autour de nous pour aller de l’avant », conseille-t-il.

La lutte appartient à tous les Togolais

Les Forces Vives demandent l’implication de tous les citoyens pour la résolution de la crise. « Ne rêvons pas, les autres pays ne viendront pas régler nos problèmes. Ils ont leurs propres problèmes. Ils peuvent nous aider, ils peuvent nous indiquer le chemin mais c’est à chaque Togolais et togolaise des villes jusqu’aux hameaux les plus reculés de se réveiller et de se dire que la question du bien commun, la question du bonheur de tous est l’affaire de tous sans exception », lance le Père Marie-Chanel Affognon à l’endroit de tous les Togolais.

Par ailleurs, les « Forces Vives » appellent les fils et filles du  pays, « tous ceux qui veulent le bien du Togo », de venir avec leurs idées, leur capacité d’analyse, leurs expériences  pour créer une synergie d’actions et aller de l’avant.

Atha Assan

 

 

Last modified on Saturday, 08 September 2018 16:10

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook