Wednesday, 12 December 2018

S SOCIETE

Thursday, 20 September 2018 13:54

Elections au Togo : pourquoi former les forces de l’ordre et de sécurité ?

FOSEP 2015 FOSEP 2015 Photo crédit : Republicoftogo

Huit mille éléments de la gendarmerie vont être déployés bientôt sur toute l’étendue du territoire togolais pour sécuriser le processus électoral. Regroupés en Force Sécurité Elections (FOSE 2018), ces agents, ont un rôle déterminant à jouer avant, pendant et après les élections. Pour mener à bien leurs missions, ils seront formés en amont.

Déjà lundi 17 septembre 2018, le ministère en charge de la sécurité en partenariat avec le système des Nations Unies, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) et la Fondation Hanns Seidel avec l’appui financier du PNUD, a  organisé une formation à l’endroit des formateurs de la FOSE 2018.

Selon l’expert formateur de la CICR, l’intérêt majeur de cette formation est de permettre l’interaction entre les éléments de la FOSE 2018 et les populations, en règle avec les normes nationales et internationales qui régissent l’utilisation de la force notamment lorsqu’il s’agit de rétablissement de l’ordre. « Il est question d’avoir une force plus professionnelle qui soit en mesure de faire ce travail tout en respectant les droits humains », souligne-t-il.

Ainsi, les 8000 éléments de la FOSE 2018 vont veiller à la sécurisation des agents (employés de la CENI) déployés sur le terrain, des biens et des populations aux moments du vote et du recensement. Chaque échéance comportant des enjeux nouveaux et des défis majeurs, il est nécessaire pour les Forces de l’ordre et de sécurité d’actualiser leurs connaissances. « Il y a des modules spécifiques dans le cadre du processus électoral. C’est des modules qui sont bien sûr enseignés dans nos écoles de police et de gendarmerie mais lorsqu’il y a des élections nous insistons là-dessus », explique Gal Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la protection civile.

Aussi, informe le ministre qu’une nouvelle thématique est insérée dans les modules.  « C’est la police de proximité. Nous sortons des  évènements de rues et il va falloir renaître la confiance qui a toujours existé entre les civiles et les forces de l’ordre et de sécurité », a ajouté Yark Damehame

Le Togo organise 2 élections et un référendum avant fin 2018

Les Togolais sont convoqués aux urnes le 20 décembre 2018 pour le compte des élections législatives. Toutefois, avant cette date, ils feront le même exercice le 16 décembre pour les élections locales et un référendum. Ce dernier, selon les informations, permettra de régler pour une fois de bon, les questions liées aux réformes institutionnelles et constitutionnelles. Des événements successifs qui alourdissent l’agenda de la Commission Nationale Électorale Indépendante (CENI).

Atha Assan

Last modified on Thursday, 20 September 2018 18:15

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook