Tuesday, 22 August 2017

S SOCIETE

Wednesday, 28 June 2017 18:12

Le Réseau des Parlementaires pour la paix section-Togo installé

Le siège de l’Assemblée Nationale du Togo a servi de cadre ce mercredi 28 juin,  pour la présentation  officielle des membres du bureau de l’Association Internationale des Parlementaires pour la Paix, section-Togo (AIPP-Togo). Un bureau de cinq membres qui a, à sa tête, Mme Sabine Gnakouafre.

Selon La Présidente du Réseau des parlementaires pour la  paix, section Togo, Mme Sabine Gnakouafre, la paix est à la base de tout développement et sans elle, il sera difficile pour chaque citoyen de vaquer librement à ses occupations.

Mme Sabine Gnakouafre, n’a pas hésité à lever le voile sur ses objectifs. « Coopérer avec les parlements membres de la Fédération pour la Paix Universelle (EPU) en vue de la promotion de la paix sur les principes universelles. Promouvoir  et contribuer au respect des droits de l’homme », tels sont les objectifs visés par la présidente. 

Présent à la rencontre, AGBEYOME Kodjo, ancien premier ministre et ancien président de l’Assemblée Nationale togolais, a félicité la délégation parlementaire du Togo qui était en Corée du Sud au moment de la prise de la résolution la Fédération pour la Paix Universelle (FPU).   « La philosophie de la FPU est que nous constituons une seule famille dans nos diversités, une famille universelle. Pour construire et consolider la paix, il faut l’harmonie, l’équité, le respect mutuelle », a fait savoir M. Agbéyomé. Pour Ce dernier les membres du réseau constituent un atout diplomatique. « Au-delà de la construction de la paix, les membres de ce réseau offrent à l’Assemblée Nationale togolaise un instrument supplémentaire dans le cadre de la diplomatie parlementaire », a-t-il ajouté.

Le Réseau des Parlementaires pour la Paix est une association internationale basée sur la promotion de la paix. Il a pour mission  pour mission entre autres, renforcer la culture de la paix par l’éducation et les sensibilisations, promouvoir le développement économique et social, respecter les droits de l’homme, assurer l’égalité entre les femmes et les hommes, favoriser la participation démocratique et  soutenir la participation et la libre circulation de l’information.

Depuis son lancement et avec son statut d’organe Consultatif Spécial auprès de l’ECOSOC des Nations Unies, la Fédération pour la Paix Universelle (EPU) a travaillé étroitement avec les parlementaires du monde entier afin de renforcer la construction d’un monde de paix durable basée sur les principes universelles.

Atha Assan

 

 

Commentaire

Zone obligatoire (*).

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook