Thursday, 19 October 2017

S SOCIETE

Saturday, 01 July 2017 19:29

Des produits illicites et armes factices saisis incinérés à Lomé

Le ministère de la sécurité et de la protection sociale en collaboration avec le Comité nationale anti-drogue a procédé ce vendredi, 30 juin à l’incinération de plus de 5 tonnes de cannabis, 46 tonnes de produits pharmaceutiques illicites, armes factices, héroïnes, cocaïnes, métaphétamines, cigarettes et pétards.  Cette opération intervient dans le cadre de la célébration de la journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues.

Les produits en question sont saisis par les forces de défense et de sécurité nationale durant la période  juin 2016 à juin 2017.  L’acte d’incinération constitue l’engagement ferme des autorités togolaises  à faire face au fléau de produits illicites et armes factices.

Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, Col. Yark Damehame, chaque milieu d’année, le champ de tirs d’Agoèynivé accueille l’opération d’incinération des produits prohibés et illicites saisis par les forces de sécurité et de défense nationale. « Cette année, je tiens à féliciter les forces de l’ordre car il y a moins de drogues dures, cocaïne et héroïne, 2 kg d’héroïne et moins d’un kilogramme de cocaïne. Les statistiques des années précédentes signalait 10kg de drogues dures  », a remarqué le ministre yark.

Il a également remercié la coopération internationale par rapport aux renseignements fournis par les services de renseignement étrangers notamment français, américains et anglais.

Le ministre de la sécurité et de la protection a saisi l’occasion pour appeler la population à plus de vigilance. « J’invite l’ensemble de la population et surtout la couche juvénile à ne pas consommer les produits pharmaceutiques illicites parce que c’est moins chère. Mais de se procurer de vrais produits à la pharmacie », a-t-il déclaré.

Le Colonel a également appelé à la vigilance des parents par rapport à la consommation des drogues. « Les jeunes de moins de 15 ans consomment du cannabis surtout dans les établissements scolaires. Les parents doivent suivre quotidiennement leurs enfants. Il faut contrôler les allers et retours des enfants », conseille Yark Damehame.

Par ailleurs, le Ministre de la sécurité et de protection civile a fait savoir que les fouilles vont être désormais plus systématiques et rigoureuses aux frontières nationales.

 

Atha Assan

Last modified on Saturday, 01 July 2017 19:29

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook