Tuesday, 13 November 2018

S SOCIETE

Wednesday, 07 November 2018 08:29

Paix et Non-Violence : un réseau de journaliste voit le jour

Photo crédit : LOME TROTTOIRS Photo crédit : LOME TROTTOIRS

Réseau Panafricain des Journalistes pour la Paix et la Non-Violence Electorale (J2PE), c’est le nom d’une organisation regroupant les professionnelles de medias lancée ce mardi 06 novembre 2018, à Lomé.

Initiative des journalistes togolais, le Réseau Panafricain des Journalistes pour la Paix et la Non-Violence Electorale (J2PE) veut promouvoir les vertus de la paix et de la sécurité.

Le journaliste, selon El Hadj Moshood Boukari, président du réseau, au-delà de sa mission traditionnelle qui est d’informer, d’éduquer  et de divertir, doit, de nos jours,  être un artisan de paix et de la non-violence.

« Dans un contexte de la recrudescence de la violence et de fragilité de la paix, les medias ont un rôle considérable à jouer dans la résolution des crises socio-politiques sans cesse renouvelées  que connaissent nos pays », a-t-il fait savoir.

Ainsi, le Réseau Panafricain des Journalistes pour la Paix et la Non –Violence Electorale(J2PE) a pour but de créer une synergie d’actions positives pour la promotion de la non-violence, du vivre ensemble et partant de là, la paix sociale.

«  Le J2PE porté ce jour sur les fonts baptismaux vise entre autres  la sensibilisation, la  formation, et l’information sur la problématique de la violence ; la promotion des textes togolais, ouest africains, africains et internationaux sur les vertus de la paix et la sécurité ; la formation des journalistes au droit international humanitaire », a souligné  El Hadj Moshood Boukari.

Il a, par ailleurs, poursuivi que  le journaliste doit également  combattre  les informations fallacieuses pour préserver la cohésion sociale. «  Dans nos pays où on n’a pas des formations politiques assez poussées, nous ne devons pas être exonérés de la responsabilité de contrecarrer les informations fallacieuses pour des intérêts de quelque nature que ce soit. C’est pourquoi, nous devons déployer des efforts de recoupement et surtout de collaboration pour mettre hors d’état de nuire, tout ce qui met ou mettrait à mal la cohésion sociale », a-t-il déclaré.

Rachel Doubidji

 

 

Last modified on Friday, 09 November 2018 20:25

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook