Sunday, 24 March 2019

S SOCIETE

Friday, 14 December 2018 09:53

3 recommandations de la communauté musulmane à Gnassingbé

La communauté musulmane plaide pour le report des élections législatives La communauté musulmane plaide pour le report des élections législatives

Le Conseil suprême des Imams et prédicateurs du Togo et l’Union de la jeunesse islamique du Togo (UJITO), dans une déclaration conjointe rendue publique en cette fin de semaine, demandent le report des élections législatives. Ainsi, adressent-t-ils un message au président de la République, Faure Gnassingbé.

Les deux organisations, dans leur communiqué, disent suivre avec beaucoup d’inquiétude le développement de la situation socio-politique du Togo depuis le 19 août 2017. A cet effet, elles pensent que le report des élections législatives du 20 décembre 2018 serait salutaire pour le pays et formulent ainsi 5 recommandations :

1-       Reporter le scrutin

Le Conseil suprême des Imams et prédicateurs du Togo et l’Union de la jeunesse islamique du Togo (UJITO) plaident pour le report des élections législatives. « Il importe que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé se prononce solennellement sur la situation sociopolitique actuelle, pour donner une lueur d’espoir au peuple togolais. Que le scrutin du 20 décembre prochain soit reporté, pour le bien-être de l’ensemble du peuple togolais », lit-on dans le communiqué conjoint.

2-       Mettre en œuvre les réformes et poursuivre le dialogue

Il faut, disent-ils, aussi « mettre en œuvre les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant toute éventuelle élection au Togo, et poursuivre le dialogue pour une mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO ».

3-       Eviter l’interdiction de manifestation

Les deux associations musulmanes, dans leur communiqué conjoint, demandent à ce qu’on évite les interdictions de manifestations. « Il faut éviter l’interdiction de la liberté de manifester », recommandent le Conseil suprême des Imams et prédicateurs du Togo et UJITO.

Par ailleurs, elles exigent à ce qu’ « une enquête soit ouverte sur les récentes tueries, pour situer les responsabilités et traduire les auteurs devant les tribunaux ».

Ont signé le communiqué,  les imams Agora Razia et Yala Omorou, respectivement président du Conseil suprême des Imams et prédicateurs du Togo et Président l’Union de la jeunesse islamique du Togo (UJITO).

Atha Assan

 

 

Last modified on Friday, 14 December 2018 10:54

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook