Tuesday, 22 August 2017

S SOCIETE

Thursday, 06 July 2017 17:19

L’OIT s’active pour un travail domestique décent

Le ministère de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative en collaboration avec Le Bureau International du Travail (BIT) a bouclé à Lomé, une rencontre de trois jours d’échange autour du thème, « l’OIT  et le travail décent pour les travailleurs et travailleuses domestiques : une perspective internationale ». Au cours des trois jours, les participants notamment les agents du ministère de la fonction publique, le patronat et les syndicats ont échangé et partagé leurs expériences et perspectives sur la question du travail décent des travailleurs et travailleuses domestiques, en présence des experts du BIT.

Selon le Directeur Général du Travail, M. Komi Doumeyno, les travailleurs et travailleuses domestiques constituent des travailleurs spécifiques. « Ils n’étaient pas encadrés juridiquement. Avec la convention n° 189 de l’Organisation Internationale du travail (OIT), il est question de mettre les textes nationaux en conformité avec les dispositions de cette convention », a indiqué le Directeur Général du Travail.

Pour sa part, l’Expert du Bureau International du Travail/Dakar,  Mme Sofia Amiral De Oliveira a salué le sérieux, le dynamisme et la disponibilité des participants pendant les travaux. « Ces travaux ont abouti à l’adoption d’une feuille de route  avec des recommandations concrètes sur la façon dont le Togo peut renforcer ses engagements vis-à-vis des travailleurs et travailleuses domestiques,  afin que ceux-ci jouissent et bénéficient des conditions de travail décent en vue de la ratification de l’article 189 de l’OIT », a souligné l’expert du BIT.

Elle a également  identifié que des défis pratiques restent à combler. Mais indique-t-elle  que la législation togolaise en général est en conformité avec les disposions de la convention n° 189 de l’OIT qui reconnaît la valeur économique et sociale du travail domestique et préconise des mesures pour que ces travailleurs et travailleuses qui sont  souvent exclus du champ de la protection sociale puissent en bénéficier. « Les domestiques étant en majorité des femmes, cette convention et la recommandation qui l’accompagne font avancer la cause de l’égalité entre les sexes dans le monde du travail en enseignant aux femmes domestiques l’égalité des droits et la protection sociale de la loi », a expliqué Mme Sofia, Amiral De Oliveira.

 En effet, cette séance de travail qui a pris fin ce 5 juillet, se situe dans le cadre de validation des rapports d’étude sur l’analyse comparative de la législation nationale et de la pratique en rapport avec les conventions n°183 et 189 de l’OIT. L’objectif principal de cette étude est d’amener le gouvernement togolais à contribuer à ce texte en vue de la ratification de ladite convention et de l’intégrer  dans l’usage juridique national.

 

Atha Assan

Last modified on Thursday, 06 July 2017 17:24

Commentaire

Zone obligatoire (*).

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook