Monday, 16 September 2019

S SOCIETE

Wednesday, 06 March 2019 09:41

Forces de sécurité et journalistes se parlent pour une bonne entente

Journaliste et forces de sécurité sur un terrain de manifestation publique Journaliste et forces de sécurité sur un terrain de manifestation publique

« Relations entre les forces de sécurité et les médias, la sécurité des journalistes », c’est autour  de ce thème que les professionnels des médias et les forces de l’ordre ont échangé durant environ quatre heures ce mardi 05 mars 2019, à Lomé. Un forum organisé par l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) en collaboration avec la Fondation pour les médias en Afrique de l’Ouest (MFWA).

Pendant une demi-journée, les participants (plus de 50) au forum ont exposé les difficultés que les uns et les autres rencontrent sur un terrain de manifestation publique surtout au moment où il y a des accrochages entre les deux corps de métiers. Si les journalistes s’y rendent  pour la couverture médiatique, les forces de l’ordre de leur côté s’apprêtent pour la couverture sécuritaire. Ce qui conduit naturellement à un chevauchement d’actions des deux corps conduisant dès fois à la saisie de matériaux (Caméra, appareil photo…) des journalistes et des blessés.

Pour faciliter la rencontre, différents thèmes ont été développés et présentés par des responsables des syndicats de la presse ainsi que des officiers de polices. Il s’agit : « Principes de la police en matière du maintien de l’ordre public », exposé par Ayéwoadan Kossi, commissaire de police ; « Principes journalistiques dans la couverture des manifestations publiques », développé par Pierre Sabi Kasséré, représentant de la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication (HAAC).

A la suite de ces deux thèmes s’est ouvert un débat au cours duquel journalistes et forces de sécurités se sont prononcés sur ce qui dérange les uns et les autres sur le terrain des manifestations publiques. Chacun tire le drap de son côté. Toutefois, l’occasion a permis aux uns et autres de s’écouter et de se comprendre sur certains points. Les journalistes ont pris connaissance des différentes étapes de maintien de l’ordre au niveau des forces de sécurité. Ces derniers ont fait savoir aux journalistes qu’ils ne relaient pas souvent les comportements inciviques des citoyens au cours des manifestations publiques. A cet effet, chacun est appelé à faire son travail de manière professionnelle.

Manifestation publique peut-elle être comparée à un match de football ?

Le dernier thème exposé au cours de la rencontre est : « Construire des relations fortes et meilleures entre les force de sécurité et les médias au Togo ». Animé par Aimé Ekpé, secrétaire général de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), le terrain de manifestation publique a été caricaturé aux journalistes et forces de sécurités comme un match de football où les uns (journalistes) sont des attaquants et veulent dribler tout le monde pour atteindre par tous les moyens le but ; et les autres (forces de sécurités) des défenseurs qui veulent maintenir l’ordre pour que personne ne déraillent.

                                                                                                                    Table d'honneur

Faut-il le souligner, la rencontre a été présidée par la secrétaire générale de l’UJIT Patricia Adjissékou et le directeur exécutif de MFWA. Le nouveau ministre de la communication, des sports et de l’éducation au civisme et à la citoyenneté, Foli Bazi Katari était présent pour l’ouverture du forum.

Atha Assan        

Last modified on Saturday, 09 March 2019 11:36

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook