Sunday, 21 July 2019

S SOCIETE

Wednesday, 19 June 2019 22:11

Police de proximité : les acteurs de la sous-région partagent les avancées

Table d'honneur Table d'honneur

Compte rendu :

La Fondation Hanns Seidel (Bureau Afrique de l’ouest) réunis depuis ce mardi 18 juin à Lomé,  les points focaux du programme ‘’police de proximité ‘’. Une occasion pour les pays de s’en inspirer des expériences des uns et des autres.

Cette rencontre qui  réunis les membres des services de sécurité  de différents pays notamment Benin, burkina-faso, Mali, Niger, Ghana , Mali, Togo va permettre aux participants de  présenter  les progrès réalisés  dans la mise en œuvre de la police de proximité  dans leurs pays respectifs et  d’ échanger sur les meilleures pratiques .

Aussi, les points focaux, vont-ils voir ce qu’ils peuvent concrètement  entreprendre ensemble dans le contexte de la coopération transfrontalière pour permettre un meilleur épanouissement économique et sociale en toute sécurité.

La Fondation Hanns Seidel, selon Dr Klaus GRÜTJEN, représentant régional /Afrique de l’Ouest de cette organisation a  décidé de promouvoir le concept de la ‘’police de proximité’’ après avoir constaté qu’il y a des relations difficiles entre  les forces de sécurité et les citoyens.

Cette notion  précise-t-il,  veut  l’améliorer les relations entre les forces de sécurité et les populations pour qu’ils puissent ensemble  construire la société. «  La police de proximité apporte une diminution de conflits ainsi qu’un meilleur développement économique et social », explique Dr Klaus GRÜTJEN.

Le représentant  du ministre de la sécurité et de la protection civile , le Lieutenant-colonel,  Banama BARAGOU a pour sa part expliqué que le concept de police de proximité apparaît clairement comme une approche de solution au constat de méfiance , de défiance , de crise de confiance ou même de divorce entre les populations et les forces de défense et de sécurité entrainant  ainsi le développement de l'incivisme , de la délinquance , de rancœurs.

« Le développement de la police de proximité devient donc une nécessité  car la définition idéaliste actuelle de la sécurité transcende son acception courante et laisse voir que la sécurité doit être un point de rencontre entre deux sociétés : une société civile et une société des forces  de sécurité dont l’interconnexion est nécessaire. Le citoyen doit percevoir la sécurité comme une affaire de tous et non pas comme l’affaire des seules forces de sécurité », ajoute-t-il.

Le Togo fait savoir le représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile, n’est pas ignorant des grands fruits qu’on peut tirer de la collaboration entre les forces de défense et la population.

« Le développement de la police de proximité permet une couverture sécuritaire élargie par le partenariat. Dès lors, à chaque menace ou comportement suspect, les populations recourront rapidement aux forces de l’ordre  ou du moins seront du côté des forces de l’ordre » a expliqué le Lieutenant-colonel,  Banama BARAGOU.

Notons que le  concept de la police de proximité a été introduit au Togo en 1998.

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook