Sunday, 22 October 2017

S SOCIETE

Tuesday, 01 August 2017 22:00

ATFA marche en silence contre la discrimination des femmes vivant avec le VIH

L’Association  Togolaise de Femmes Abandonnées (ATFA) a pour la deuxième fois consécutive organisée une marche silencieuse pour le non-discrimination des femmes vivant avec le VIH, à l’occasion de la journée de la Femme africaine, célébrée chaque 31 juillet.

Des femmes, toutes vêtues de noire évoluant en silence  aux environs de l’Institut d’Hygiène à  Lomé le lundi, n’est pas un spectacle qu’on assiste tous les jours.  Il s’agit évidement d’une marche silencieuse en cette journée de  la Femme Africaine, pour dire non à la stigmatisation des femmes vivant avec le VIH.

Selon  la Présidente de l’Association Togolaise  des Femmes Abandonnées  (ATFAà,  Essiomlé Edinedi, depuis quelques temps les ARV  sont gratuits au Togo et c’est  la discrimination  qui particulièrement freine un peu  la lutte   en faveur des femmes vivant avec le VIH.

  « Cette marche, c’est pour nous une occasion de démystifier le VIH  et de dire non à la discrimination », a indiqué Essiomlé Edinedi qui rappelle qu’au sein  de son association, des femmes sont soutenues sur le plan  nutritionnel pour qu’elles puissent prendre correctement  leur traitement ARV.

« Nous allons continuer à nous battre aux côtés des femmes  conformément à notre  sous thème pour cette célébration qui est  ‘’plus d’engagement  envers les  femmes PVVIH discriminées et stigmatisées’’ », a  ajouté Essiomlé Edinedi.

Les partenaires qui ont accompagné  ATFA dans cette activité sont entre autres, l’ONG ARC-En Ciel, RAPPA  et  Action contre le SIDA.

Les communautés d’Afrique ont célébré pour la 55ème  fois consécutives cette année, la Journée de la Femme pour lutter contre l’ignorance et l’injustice  en vue de réhabiliter la femme dans ses droits. Au Togo, tout en s’inscrivant dans la logique du thème international, le pays a pour sa part focalisé sa réflexion sur le leadership politique des femmes togolaises. Mais ATFA a choisi de plaider à  cette occasion la cause des femmes vivant avec le VIH.

Créée en 1962 à l’initiative d’une grande militante féminine malienne, Awa Kéita, la Journée Internationale de la Femme Africaine  a été promulguée par l’ONU et l’UA le 31 juillet 1963.

 

Germain Doubidji

Last modified on Wednesday, 02 August 2017 13:22

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook