Monday, 14 October 2019

S SOCIETE

Friday, 02 August 2019 16:53

Une vietnamienne condamnée au Togo pour trafic international de drogue à haut risque

La Cour d’assises de Lomé poursuit les audiences pour le compte de l’année judiciaire 2018-2019. Etait à la barre, ce jeudi 02 aout 2019, la dame PHAM Thi Bong, inculpé de trafic international de drogue à haut risque notamment la méthamphétamine.

Agée de 48 ans, mère de deux ans et commerçante,  l’accusée est en détention depuis septembre 2012. En effet, le 09 septembre 2012, alors qu’elle s’apprêtait à prendre le vol commercial d’Ethiopian Airlines, à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé, dame   PHAM Thi Bong de nationalité vietnamienne a été trouvée en possession de 4, 3 kg de méthamphétamine , une drogue qu’elle a dissimulé dans le double fond de sa valise.

Interpellée et confiée à l’Office centrale de répression du trafic de drogue et du blanchiment, elle fut déférée   et accusée de trafic illicite de drogue à haut risque.

Entendue et interrogée tant en enquête préliminaire  que devant le magistrat, l’accusée a reconnu avoir été effectivement trouvée en possession de la drogue mais elle a soutenu n’en être pas propriétaire.

Elle a expliqué aux agents enquêteurs qu’elle a été invitée par un certain Laurent de nationalité béninoise pour passer des vacances au Togo puis au Ghana. Au terme de ce séjour et voulant repartir, son hôte lui confie une valise avec l’instruction de l’emporter en Thaïlande pour remettre à une personne qu’il lui indiquerait à son arrivée.

Devant le juge d’ inscription , elle a maintenu sa déclaration en apportant beaucoup plus de précisions notamment  en ce qu’elle avait fait la connaissance au Cambodge d’une personne d’ origine Africaine avec qui elle s’était familiarisée ; et que cette personne s’ étant apitoyé sur sa situation misérable lui avait proposé de l’ aider à s’ en sortir en la faisant voyager au Togo , ce qu’ elle a accepté et c’ est ainsi qu’ elle s’ est retrouvée au Togo. Elle indique qu’elle fut à son arrivée logé dans un hôtel durant un mois et ce n’est qu’au moment de son départ que la valise lui a été remise sans qu’elle n’en connaissance le contenu.

Etant de nationalité étrangère et ne vivant pas au Togo,  il n’y a suffisamment pas eu de renseignement sur elle. Les renseignements recueillis au cours de l’enquête sur sa personnalité ont été fournis  par elle-même. Elle se décrit comme une bonne personne et qu’elle est mariée et mère de deux enfants.

Apres délibération de la Cour, elle a été condamnée  à 7 ans de réclusion criminelle et  10 ans d’interdiction sur le territoire togolais.

Faut-il le souligner, 1kg de méthamphétamine équivaut à 45000 dollars Us soit 25 000 000 de FCFA.

 

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook