Thursday, 19 September 2019

S SOCIETE

Saturday, 07 September 2019 15:54

Pourquoi une conférence islamique à Lomé ?

Abdou Assouma, président du comité d’organisation de la Conférence islamique à Lomé Abdou Assouma, président du comité d’organisation de la Conférence islamique à Lomé

« Les grandes valeurs de l’Islam et l’éthique de l’Islam », c’est autour de ce thème que s’organise, ce samedi 07 septembre, une grande conférence islamique, à Lomé. Venus des différentes préfectures de la région maritime et du grand Lomé, les participants sont en conclave sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé. Voici les raisons qui justifient la tenue de cette assemblée.

La première raison, affirme Abdou Assouma, président du comité d’organisation, c’est d’amener les uns et les autres à faire la différence entre l’islam et les islamistes. « L’islam, est la religion musulmane. Les croyants en Islam pratiquent les principes de l’Islam à la lettre, pour valoriser les objectifs du Saint Coran et en se basant  sur la vie du Prophète Mohamed : c’est le musulman sincère qui pratique l’Islam », a-t-il précisé. L’islamiste (terroriste ndlr), poursuit Abdou Assouma, « c’est celui qui fait semblant d’être musulman. Il se sert de l’Islam pour atteindre ses objectifs. C’est donc un terroriste. Le terrorisme n’a pas de religion en réalité », a-t-il clarifié.

Assister les forces de l’ordre et de sécurité dans leurs tâches

Les djihadistes sont très actifs ces derniers temps en Afrique subsaharienne. Le Togo n’est pas épargné. Tout récemment, des présumés djihadistes en fuite ont été arrêtés à Lomé et remis aux autorités Burkinabé. « C’est ce constat amer qui amène notre fondation (Fondation Abdou ASSOUMA) à s’investir dans nos actions de sensibilisation et d’information aux côtés des forces de défenses et sécurité pour faire du Togo, un pays de paix, de sécurité et de stabilité, car face au terrorisme, la réponse adéquate de notre part, est l’unité d’action. La solidarité nationale, elle doit être de rigueur pour lutter contre ce phénomène qui n’a ni patrie ni religion », propose Abdou Assouma.

L'ouverture de la rencontre au Palais des congrès de Lomé

 

Faire connaître les nobles valeurs de l’Islam

Selon Abdou Assouma, c’est la méconnaissance des valeurs de l’Islam qui conduit des gens au radicalisme. « Dieu n’a jamais demandé de tuer. Aucun livre Saint n’a prescrit nulle part de tuer l’autre. Dieu est amour. La religion musulmane est une religion de paix et de cohésion. Etre musulman, c’est d’avoir fait la paix avec Dieu ; ce qui signifie que vous faites la paix avec vous-mêmes et vos voisins », a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI - Interdits, exemptions, résolutions…mieux comprendre le mois du ramadan

Promouvoir la coexistence pacifique

Il s’agit, selon les organisateurs de promouvoir la coexistence pacifique entre les religions. « Que personne n’en veut nous opposer, nous diviser en brûlant nos églises et nos mosquées. Musulmans et chrétiens sont appelés à cultiver  la paix  qui est la plus grande richesse du monde, il faut la préserver » a conseillé Abdou Assouma.

La rencontre est organisée par la Fondation Islamique ABDOU ASSOUMA pour la Charité (FI2AC) en collaboration avec l’ONG Action d’Aide Sociale pour le Développement (ASD). Des autorités administratives, religieuses et traditionnelles ont pris part à la cérémonie d’ouverture. Il s’agit entre autres de la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan, l’Archevêque de la ville de Lomé, Mgr Denis Amuzu-Dzakpah et le Rev Pasteur Djakouti mitré, président de l’Eglise des Assemblée de Dieu du Togo.

Atha ASSAN

 

 

Last modified on Saturday, 07 September 2019 16:45

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook