Thursday, 19 September 2019

S SOCIETE

Wednesday, 11 September 2019 16:53

Gestion de la chose publique : les OSC jouent leur partition

Spéro Mawoulé, Président du CACIT Spéro Mawoulé, Président du CACIT

Des membres  des Organisations de la Société Civile et des agents de l'Etat sont, depuis ce mardi 10 septembre 2019  à Lomé et ceci pour deux jours, à une rencontre de partage d'expériences sur le Contrôle Citoyen de l'Action Publique (CCAP), ses objectifs, son utilité et ses mécanismes.

Initiée par le Collectif des Associations Contre l'Impunité au Togo (CACIT), cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet "Initiative Baromètre pour le Contrôle Citoyen de l'Action Publique- CCAP" et va permettre au CACIT d'expliquer les résultats attendus des suivis politiques publiques à travers cette action.

Il s'agit notamment de mobiliser les citoyens sur l'importance de la redevabilité des gouvernants et du Contrôle Citoyen de l'Action Publique-CCAP, amener les acteurs étatiques et non étatiques à cerner la notion du Contrôle Citoyen de l'Action Publique. Aussi,  partager avec les participants, l'expérience des autres initiatives au niveau régional à travers deux experts de la sous-région ; réévaluer les 05 domaines sur lesquels se portera le CCAP déjà identifiés.

Selon le président du CACIT,  Spéro Mawoulé,  l'implication de la société civile dans le développement local constitue un enjeu important pour une bonne gouvernance et une démocratie participative.

Et pour y parvenir, fait-il savoir,  il s'avère nécessaire de promouvoir la bonne gouvernance à travers le renforcement des moyens d'action des communautés à la base, afin d'améliorer les prestations des services publics.

"Le Contrôle Citoyen de l'Action Publique est un outil d'aide à la gouvernance. Tout dirigeant ou responsable soucieux d'un développement durable , devrait contribuer à sa promotion afin de bénéficier des compétences et observations des citoyens qui, ici, jouent beaucoup plus un rôle de partenaires que de gendarmes", a expliqué le président du CACIT.

 

Le  CCAP ajoute Spéro Mawoulé est un moyen d'avoir un "feedback social" afin de réussir la gouvernance, au service de la population dans tout Etat démocratique.

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook