Wednesday, 13 November 2019

S SOCIETE

Tuesday, 22 October 2019 16:37

« Cela n'arrivera plus jamais », promesse du ministre Oladokoun aux Forestiers

Le ministre de l'Environnement, du développement durable et de la protection de la nature, Prof. David Oladokoun Le ministre de l'Environnement, du développement durable et de la protection de la nature, Prof. David Oladokoun

Les Forestiers  exerçant au poste de contrôle de Davié (nationale numéro 1) ont été victimes d’un acte de « barbarie » de la part des militaires le jeudi 10 octobre 2019. Un acte qui a fait la une des journaux où on dénombrait des cas de blessés graves. Réagissant ce début de semaine, le ministre de l'Environnement, du développement durable et de la protection de la nature, Prof. David Oladokoun dénonce l’attitude des militaires et rassure les forestiers.

Selon l’information publiée par nos confrères d’Afreepress, le ministre tout en condamnant l'attitude des militaires salue le courage et le sérieux des gardes forestiers dans l’exercice de leur travail. « Vous avez de la dignité, vous êtes là pour protéger ce qu'il y a de plus noble : la nature. Soyez-en fiers. Vous devez redoubler d'effort dans le travail », a-t-il indiqué avant de promettre aux agents des eaux et forêts que cela ne va plus se reproduire.

 « Cela n'arrivera plus jamais, ni à Davié, ni dans les autres postes de contrôle du pays », a insisté Prof. David Oladokoun.  Il informe également qu'un rapport sur ce « triste évènement est transmis à qui de droit ». « Les auteurs et commanditaires seront retrouvés et punis selon la loi de la République togolaise », a-t-il ajouté.

Que s’est-il passé à Davié ?

Dans la soirée du jeudi 10 octobre 2019, un camion des Forces Armées Togolaise (FAT) contenant des produits forestiers a été interpelé au niveau du poste de contrôle de Davié. Les militaires ont refusé d'obéir et ont poursuivi leur chemin. C’est ainsi que la brigade forestière les a suivi jusqu’à leur destination et s’est retournée. Quelques instants après, d’après les faits rapportés, une Jeep des FAT avec à son bord, 11 militaires est descendue à Davié pour des représailles. Des traitements inhumains ont été infligés aux gardes forestiers.

Togotopnews

Last modified on Tuesday, 22 October 2019 16:55

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook