Wednesday, 29 January 2020

S SOCIETE

Thursday, 12 December 2019 11:11

Dr Sadji Jean Gbandey : Un concepteur de la nouvelle approche GRH au Togo

Sadji Jean Gbandey  Sadji Jean Gbandey

La pratique Gestion des Ressources Humaines (GRH)  au Togo comme dans bon nombre de pays connait des innovations surtout la place de choix  de l’humain dans les   nouvelles approches. Au Togo, des personnes volontaristes et engagées  s’efforcent  de changer la donne. Parmi celles-ci, Dr Sadji Jean Gbandey, un jeune universitaire au parcours  qui prédispose.

Le concepteur de la nouvelle approche GRH au Togo  se définit comme avant tout un citoyen togolais, un psychologue de travail et des organisations, quelqu’un qui s’est donné pour mission d’apporter une contribution au bien être  dans le monde de travail au Togo.

Le parcours de ce fils du Togo s’est essentiellement  fait au pays. Il  a fait ses armes au pays  et ses premières années d’école  comme celles de tous les enfants. « Mon papa était instituteur. Mon parcours est rythmé par les affectations de son père », indique Dr Gbandey qui relève qu’il a fait l’école primaire à Bafilo, le collège Chaminade à  Kara puis le lycée Sainte Marie à Sokodé où il a obtenu le BAC.

Un parcours  universitaire  sanctionné par une thèse

Maitrise en psychologie de travail et des organisations, un DESS dans la même spécialité  ensuite un DEA puis une thèse, à l’Université de Lomé en 2012, résume un aspect de son passage académique universitaire. «  J’ai fait essentiellement mon parcours à l’université de Lomé, j’en suis fiers d’ailleurs, je crois que l’Université de Lomé fonctionne bien », indique-t-il.

Il y a lieu de poursuivre en relevant que quand il a commencé le DEA,  il a également débuté  les travaux dirigés au département de psychologie  à l’université de Lomé en 2010.  Il  a  eu à faire des séances de cours avec son maitre feu Professeur Gbati.  « En 2012 après ma thèse, j’ai été chargé de cours et puis en 2015 j’ai été titularisé comme enseignant chercheur », confie le jeune Docteur.

Une solide pratique de  terrain l’amène à la contextualisation  

Avant l’aventure universitaire,  Sadji Jean Gbandey  a une expérience solide en pratique GRH qui finalement l’amène a adapté  les pratiques GRH.  « J’ai à peine fini au DESS en 2007, j’ai été appelé par un cabinet, le cabinet  OB innovation à l’époque, j’ai eu beaucoup d’expérience dans ce cabinet ou j’ai fait plein de choses jusqu’en 2013- 2014 », déclare Sadji Jean Gbandey.

Il ajoute qu’il a également collaboré avec beaucoup  de cabinets , fait beaucoup de rencontres  puis  travaillé aussi comme consultant indépendant surtout après 2014.  De cette expérience de terrain, le désormais Docteur en Psychologie de travail et des organisations tire un enseignement capitale qui va bousculer la donne dans le domaine au Togo. «  J’ai beaucoup appris sur le terrain c’est très important,  du point de vue  de la pratique, j’ai pensé, et je pense encore que sur certains aspects on peut être plus  créatifs, je ne dis pas qu’on le fait, mal on le fait bien », relève Dr Gbandey qui tranche. «  Les ressources humaines répondent à certains  standards internationaux,  ça on le sait, mais il faut arriver à contextualiser  et c’est le plus difficile. C’est l’une des  contributions que je veux apporter  à ce niveau, ne pas appliquer les ressources humaines comme c’est  écrit dans les  livres », déclare  Sadji Jean Gbandey.

L’option des  outils de la connaissance de l’humain

Par ailleurs, fait-t-il observer qu’on ne gère pas l’homme comme les machines. On gère l’homme en essayant de le connaitre, de le comprendre et cela se passe par des outils. « ce que  nous apportons ce sont les outils de la connaissance de l’humain, parce que  dans mon parcours j’ai eu à rencontrer plein  de monde, travailler  avec plusieurs outils scientifiques, j’ai eu à les tester sur le terrain. J’ai eu à créer certains outils moi-même  sur la base des outils existants  dans le domaine et sur la base  de mes expériences donc aujourd’hui j’ai les outils de connaissance de l’homme surtout adaptés à notre contexte qui me permettent de savoir exactement ce que les gens veulent, sans prétention aucune », déclare le disciple de feu Professeur Gbati.

 Finalement,  un concepteur  de la nouvelle approche GRH

Au finish,  il est évident  que  Sadji Jean Gbandey  fait partie de ceux  conçoivent l’autre façon d’aborder la gestion des ressources humaines au Togo  avec justement  une prépondérance accordée à l’aspect humain. « J’ai beaucoup de partenaires avec qui je travaille et qui partagent cette nouvelle approche, nous sommes nombreux à le penser ainsi, mais peut être  que  je pense pouvoir apporter un plus, quelque chose de déterminant pour  que cette nouvelle vision  émerge, s’impose sur le marché et dans le monde du travail au Togo », reconnait-il avec beaucoup de modestie.

Il assure sa détermination pour que cette nouvelle vision soit ancrée dans les pratiques. «  Je fais partie d’un  groupe  qui porte cette vison là et j’essaie de tout faire pour qu’elle s’impose. Cette  vision,  en fait est là, depuis quelques  années,  on en parle mais dans la pratique on ne la voit pas. C’est même pour ça que j’ai décidé de me lancer à mon propre compte en créant un cabinet  (Cabinet GSN) pour montrer  cette  autre approche qui va compléter ce qui se fait déjà », indique-t-il.

Le jeune universitaire a la conviction que cette nouvelle approche va s’imposer  au vu des  résultats qui vont s’obtenir sur le terrain. « Par rapport à ce qui se fait ailleurs, je sais que les résultats seront positifs et au vu des résultats, je pense que beaucoup vont intégrer la dimension humaine dans  pratique GRH », indique Sadji Jean Gbandey.

Germain Doubidji

 

Last modified on Thursday, 12 December 2019 11:20

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook