Wednesday, 29 January 2020

S SOCIETE

Tuesday, 24 December 2019 14:23

l’ATBEF veut réduire le taux de grossesses adolescentes

Hervé Ouagbeni en train d'expliquer le projet à l'assistance Hervé Ouagbeni en train d'expliquer le projet à l'assistance

‘’Promotion de l’égalité fille-garçon et la santé sexuelle et reproductive pour les adolescents scolarisés et non-scolarisés’’, c’est le nom d’un nouveau projet lancé par  l’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) le 19 décembre 2019 dans l’enceinte du lycée de Davié (environ 30 km Nord Lomé). Le projet vise de manière générale à créer un environnement favorable à la santé de reproduction pour la couche juvénile.

Le projet, selon M. Hervé Ouagbéni, responsable jeunes et adolescents à l’ATBEF,  vise à « renforcer l’accès aux services de santé et de la reproduction de 39500 jeunes et adolescents, renforcer les compétences d’au moins 27 500 jeunes non-scolarisés en ESC, réduire le taux de grossesses adolescentes et les besoins non satisfaits en contraception, lutter contre les violences de genre en milieu scolaire et extrascolaire et doter les jeunes d’informations fiables sur les questions de santé de la reproduction ».

En outre, ajoute Hervé Ouagbéni, le projet permettra de lutter contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire et doter les jeunes d’informations fiables sur les questions de santé de la reproduction.

Pour sa part, la présidente nationale de l’ATBEF, Mme Kazi Abiré fait savoir qu’à travers ce projet, l’Association compte « améliorer la qualité, la gamme et l’attrait des services, s’assurant qu’ils sont intégrés, abordables et accessibles aux jeunes et sont fournis sans stigmatisation ni discrimination ».

« Au terme du projet, nous nous attendons d’abord à une amélioration de connaissance de l’éducation sexuelle complète par les jeunes afin qu’ils fassent des choix éclairés pour leur futur en matière de SDSR », a-t-elle indiqué.

D’une durée de 2 ans, le projet est  financé par le Ministère de l’Europe des Affaires étrangères à travers les Fonds de solidarité Prioritaire-Innovation (FSP-I) à hauteur de 524 766 000 de francs CFA ; il est mis en œuvre dans les districts de Dankpen, Bassar, Tchaoudjo, Sotouboua, Blitta et Davié.

LIRE AUSSI- Education Sexuelle Complète : qu’enseigne réellement l’ATBEF aux extrascolaires ?

Faut-il le souligner, le lancement de ce nouveau projet est couplé de la pose de la première pierre de construction du centre des jeunes de Davié. Autorités traditionnelles, administratives et partenaires de l’association ont assisté à l’événement.

Créée en janvier 1975, l’ATBEF joue, au côté de l’Etat Togolais, un rôle prépondérant dans la prise en charge conviviale de la cible adolescents et jeunes à travers la mise en œuvre des programmes d’Education sexuelle complète et d’offre de services y afférent

Atha ASSAN

Last modified on Tuesday, 24 December 2019 15:00

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook