Tuesday, 21 January 2020

S SOCIETE

Monday, 13 January 2020 13:00

Une nuit de débat autour du patriotisme

C'est au cours d'une soirée riche en couleurs que s'est déroulée ce samedi 11 janvier 2019 à Lomé, la 1ère édition de "la nuit des débats". Initiée par Clinique d’Afrique, cette rencontre a tourné autour du thème ”patriotisme et citoyenneté, un choix ou un devoir ?”.

Cette rencontre  se veut un cadre d'échanges des jeunes afin de trouver des solutions à des problèmes de la société togolaise. Selon Taofik Koriko, président du comité d’organisation de l'événement, "la nuit des débats", est initié suite au constat que la plupart des togolais critiquent sans toutefois apporter des solutions aux problèmes quotidien.

"Le projet a été initié suite au constat que le togolais est passé  de personne qui peut  faire une proposition à  de perpétuelle personne qui critique les actions. Nous pensons donc qu'il est nécessaire de  nous réunir,  faire des propositions, indexer des problèmes auxquels on trouvera des solutions", a expliqué le président du comité d'organisation.

Il a ajouté que le thème a été choisi pour amener les populations à être fière d'appartenir à la nation togolaise.

"On remarque dans l'attitude du togolais, ce rejet de dire qu'il est fière d'où il vient. On a du mal a affirmé qu'on est fière être togolais et nous croyons que le patriotisme et la citoyenneté est le choix parfait de cette 1ère édition. La toute 1ère édition ne peut que parler du patriotisme. On ne peut pas regrouper un public sans qu'il ne soit conscient du patriotisme. Donc nous voulons mettre toute la population dans ce bain pour cette édition", précise Taofik Koriko.

Au cours de la rencontre, deux groupes ont donné tour à tour leur avis par rapport au thème. Les responsables de l'événement espèrent ainsi changer les  mentalités à la suite de  cet événement.

"Nous voulons montrer que la divergence d'idée n'est pas une opposition. Je peux être du Nord et discuter avec celui qui est du Sud. Je peux être d'un bord politique et discuter avec celui qui est d'un bord opposé, mais à la fin, il faut qu'il ait la naissance d'une solution à un problème. Au Togo, si un opposant sert la main à quelqu'un d'un autre bord, on dit qu'il est corrompu. Il va falloir qu'on brise cette perception des choses et montrer aux gens,  qu'il peut avoir opposition d'idées mais ça doit  nous permettre de faire sortir une idée qui puisse changer le monde", a souligné le président du comité d'organisation.

Le public a pour sa part,  exprimé sa satisfaction à la fin de la soirée. "Il est important  que nous les jeunes, nous donnons notre point de vue sur le certaines thématiques. Je suis satisfaite du déroulement du débat. Les deux groupes ont donné leur arguments par rapport à leur point de vue", affirme Désirée Minlekib, une participante.

Un mémorandum contenant les points de vue des participants sera remis dans les prochains jours aux autorités.

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook