Thursday, 06 August 2020

S SOCIETE

Wednesday, 04 March 2020 10:06

Les composantes et avantages du Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural

Entré en vigueur, le 23 mai 2014, le Projet National de Promotion de l’Entreprenariat Rural (PNPER) a pour objectifs de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural en particulier pour les jeunes et les femmes à travers le développement de l'entrepreneuriat rural, créateur d'emplois rémunérateurs et durables pour les jeunes au niveau local.

Le PNPER est structuré autour de trois composantes: (i) Facilitation de l'accès aux services non financiers; (ii) Facilitation de l'accès aux services financiers; (iii) Coordination, suivi évaluation et gestion des savoirs. La composante  "Facilitation de l'accès aux services non financiers" vise: (i) à développer le marché des services de développement des entreprises en milieu rural à travers une offre professionnelle de services d'appui de proximité; (ii) promouvoir l'entrepreneuriat en milieu rural et renforcer les compétences des petits entrepreneurs, leur permettant de créer ou consolider et développer leur entreprise.

 La composante B "Facilitation de l'accès aux services financiers" vise à améliorer l'accès des micro et petites entreprises rurales aux services financiers dans le cadre d'une relation d'affaire durable avec les institutions financières.

Estimé globalement à 19,2 milliards de francs CFA (financé à plus de 50% par le Fida), le PNPER doit, à terme, contribuer à la création de 1800 micros et petites entreprises rurales sur l’étendue du territoire. Aussi, il permettra de créer environ 9000 emplois directs en milieu rural dont 1600 auto-emplois (promoteurs des MPER). Outre ces défis, il est également attendu, avec cette prorogation, que 350 plans d’affaires soient revus et financés.

Le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) est le partenaire technique et financier du gouvernement togolais dans la mise en œuvre dudit projet.

Initialement, le Projet national de promotion de l’entrepreneuriat rural devrait prendre fin le 30 décembre 2020,  mais arrivé à échéance, le  Fida a décidé d’accorder une année supplémentaire aux autorités togolaises « afin de garantir les acquis » du projet.

Rachel DOUBIDJI

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook