Monday, 25 September 2017

S SOCIETE

Wednesday, 30 August 2017 06:34

L’ANCE-Togo lance son projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-TOGO) a procédé ce 29 août, à Lomé, au lancement de son Projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption. Ce projet a pour objectif d’une part  d’appuyer les efforts des autorités togolaises dans la lutte contre la corruption au Togo à travers la mise en mouvement des actions pilotes en justice. Et  d’autre part d’accroître la prise de conscience et la participation des citoyens, des acteurs de la société civile et du secteur privé, des collectivités locales  et des médias à la lutte contre la corruption. Etaient présents à cette cérémonie de lancement du projet plusieurs personnalités entre autres, M. Nicolas Berlanga Martinez, Chef de délégation de l’Union Européenne au Togo et  Moussa Félix Sow de Transparency International-Sénégal.

Le présent projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption, porté par l’ANCE-Togo, va catalyser la collaboration parfaite entre les différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption afin de réduire le taux d’impunité lié aux crimes financiers et promouvoir ainsi une meilleure gouvernance économique et la lutte contre la corruption au Togo. Le projet contribuera sans doute à améliorer le score du Togo sur l’indice mondial de perception de Transparency International.

Selon le Directeur Exécutif de ANCE-TOGO, Dr. Fabrice EBEH, l’ANCE-TOGO veut, à travers ce nouveau projet renforcer  la capacité des différents acteurs, informer à travers des activités de sensibilisation et aller  au-delà de la simple sensibilisation. « Lorsqu’il y a une malversation, on doit aboutir à ce que les caisses de l’Etat soient rentrées. Nous allons contribuer avec le partenariat de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et Infractions Assimilées, les corps de contrôle pour aider l’Etat à rentrer en possession de ses fonds à travers les actions en justice. Il s’agit d’un projet d’appui à l’Etat pour retrouver ses propres créances et faire rentrer les fonds dans le trésor public », a indiqué Dr Fabrice Ebeh.

Présent au lancement du projet, le Chef de la Délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga Martinez a réaffirmé l’intérêt de l’Union Européenne à ce projet.

A terme du projet, il est attendu que deux à trois décisions de justice soient rendues sur  des cas concrets de corruption, créant ainsi des précédents judicaires sur lesquels pourront se greffer d’autres actions en justice dans le futur, rompant ainsi la chaine de l’impunité liée à de tels crimes.

Financé à coût de 612.854 euros (un peu plus de 400 millions de francs CFA), ce projet est appuyé par l’Union Européenne et le Transparency International et a reçu l’adhésion de bien d’autres partenaires.

Il faut souligner que l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-TOGO) est depuis le 03 Juillet 2017, le contact National de Transparency International.

Hélène Doubidji

 

 

Last modified on Wednesday, 30 August 2017 11:39

Commentaire

Zone obligatoire (*).

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook