Monday, 20 November 2017

S SOCIETE

Wednesday, 13 September 2017 22:55

Le CJD et le CNJ appellent la jeunesse à préserver la paix

Le Collectif des Jeunes pour le Développement  (CJD)  et le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) ont organisé un point de presse ce  Mercredi 13 Septembre à Lomé. Objectif, appeler l’ensemble de la jeunesse togolaise à préserver la paix. La rencontre a connu la présence du Président du CNJ Régis BATOHASSI,  des responsables du CJD et des jeunes.

Dans une déclaration sanctionnant la rencontre,  lue par M. Dandao Jérémie, Consultant au CJD,  les deux regroupements de jeunes  déplorent le fait  que « la paix sociale est menacée au Togo », depuis les manifestations du 19 Août.  « Les populations togolaises subissent une énorme psychose due aux différents messages  à caractère violent diffusés sur les réseaux sociaux. Des activités socio-économiques connaissent un ralentissement. La tranquillité des citoyens est entamée. Les valeurs citoyennes qui fondent l’existence de notre république sont foulées aux pieds. Et les principales victimes de cette population sont les jeunes », lit-on dans la déclaration.

Pour  donc la préservation du climat de paix et de cohésion sociale dans le pays,  le CJD et le CNJ appellent  les jeunes à rester vigilants, cultiver les valeurs républicaines, de tolérance et de civisme.

Les deux organisations  invitent la jeunesse à se détourner de toute voie de radicalisation, d’extrémisme, de discrimination, d’ethnocentrisme ou de repli identitaire.

Pour ce qui concerne l’utilisation des réseaux sociaux, le CJD et le CNJ demandent  aux jeunes d’en faire un outil d’émancipation, une source d’épanouissement, un canal d’expression libre et responsable  et non une source d’intoxication et de perversion. La jeunesse togolaise est  ainsi exhortée  à doubler de vigilance vis-à-vis des messages incendiaires, appelant à la violence,  au vandalisme, au meurtre bref à la destruction du climat de paix au Togo.

Ce message de préservation de la paix est également adressé aux togolais de la diaspora. Aux acteurs politiques,  le CJD et le CNJ demandent  de privilégier la voie de dialogue  dans la résolution des questions politiques, de parvenir le plus tôt que possible à un consensus autour des questions de réformes.

Les deux organisations saluent le gouvernement et le chef de l’état pour les démarches entrepris dans le cadre des reformes notamment le projet de loi portant révision constitutionnelle des articles 52,59 et 60 relatifs au mandat présidentiel  et au mode de scrutin. Elles félicitent la commission de réflexion sur les reformes pour le travail abattu.

Par ailleurs, M. Adom Orphée, Consultant au  CJD  a fait savoir que  d’autres activités à l’endroit de la jeunesse sont prévues dans le même cadre  pour vendredi prochain.

Hélène DOUBIDJI

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook