Wednesday, 15 July 2020

S SOCIETE

Thursday, 11 June 2020 09:49

Togo : l’initiative Thimo pour palier au chômage des jeunes en milieu rural

Dans tous les pays du monde, les jeunes constituent la cheville ouvrière du développement national. Au Togo, l’Etat ne balaie pas d’un revers de main ce rôle prépondérant de la jeunesse. Au contraire, il l’intègre aux actions socioéconomiques phares en l’occurrence le programme des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (Thimo). Celui-ci est destiné à lutter contre le désœuvrement d’au moins 14.000 jeunes en milieu rural. Déjà, près de 800 parmi eux ont mis en place leurs propres Activités génératrices de revenus (AGR) grâce à l’argent qu’ils ont perçu du programme.

Thimo a été lancé en mai 2019 pour pallier le problème de chômage et l’inactivité des jeunes en milieu rural. En février 2020, le programme a permis d’intégrer près de 6000 jeunes et femmes togolaises sur les 14.000 bénéficiaires escomptés (dont 7000 femmes). Ces jeunes perçoivent à la fin de chaque dix (10) jours, un montant de 15.000 francs CFA pour service rendu, ceci pendant quatre (04) mois. Principalement, ils interviennent dans la construction des pistes rurales, dans l'assainissement public, dans la construction des infrastructures marchandes et non marchandes etc.

773 jeunes ont déjà entrepris

Après 80 jours de travaux dans la région de la Kara, 773 jeunes issus des 13 premiers villages bénéficiaires ont démarré en février 2020, des Activités génératrices de revenus (AGR) grâce au soutien financier du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). Ce soutien d’un montant de 60.000 francs CFA est suivi d’un coaching d’une durée de 06 mois pour chaque bénéficiaire. Il complète les 40.000 francs CFA épargnés par chaque jeune à partir de leurs revenus perçus au cours de la mission de volontariat communautaire à laquelle ils se sont engagés à travers le projet.

Aujourd’hui, ces 773 jeunes font du maraîchage, de l’élevage, de la transformation des produits locaux, de l’achat-vente de céréales, de petits commerces à l’étalage etc. A Kara, 3080 jeunes répondent aux critères de vulnérabilité définis et sont bénéficiaires dans 44 villages. Parmi eux, 2200 jeunes ont achevé leurs missions de volontariat communautaire et peuvent bénéficier de subventions. Les 773 jeunes déjà subventionnés, laissent la place aux 1427 restants.

Le programme Thimo est financé par la Banque mondiale à hauteur de 5,1 milliards de francs CFA. Il est exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) et va être échelonné sur une période de deux (02) ans. Seulement les jeunes âgés de dix-huit (18) à trente-cinq (35) ans, handicapés ou non, déscolarisés ou non-scolarisés, en situation de pauvreté, issus de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du Togo sont concernés.

 

Last modified on Thursday, 11 June 2020 09:53

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook