Monday, 26 October 2020

S SOCIETE

Thursday, 17 September 2020 10:59

« Projet: 25 ans du programme d'action de beijing du consortium Avip togo, Wep togo et Conafe » : que retenir?

Le Consortium Avip-Togo, Wep-Togo, Conafe-Togo et la faitière COFET incite gouvernement, partenaires techniques et financiers à ne pas négliger les droits des femmes dans les prises de décisions. Le Bloc a entamé depuis quelques mois une série d’actions dans le cadre du projet intitulé « 25 ans du Programme d’action de Beijing : Bilans des engagements du Togo et perspectives depuis 2014 ». Les réflexions gravitent autour des engagements pris par le pays  dans le cadre de ce Programme. Entre enquêtes, consultations et recommandations, voici ce qu’il faut retenir de ce projet, soutenu par UAF-Afrique.

25 ans après le Programme d’actions de Beijing, des organisations de la société civile veulent s’imprégner des progrès réalisés et faire sortir des recommandations. Pour y parvenir, le Consortium a recruté un consultant qui a fait des enquêtes pour évaluer les actions menées sur le terrain en fonction des engagements pris par le Togo en 1995. Entre autres stratégies gouvernementales analysées, l’on peut citer le programme de la finance inclusive (FNFI) ; la réduction du coût de la césarienne, des frais scolaires pour les jeunes filles au collège.

L’étude a accouché d’un rapport titré : « La contribution de la société civile sur les avancées du Togo 25 ans après la conférence de Beijing ». Le document a fait l’objet d’un atelier de validation le 14 août 2020, à Lomé ; ceci à la suite d’une consultation avec des  délégués des organisations et groupements de femmes, et des acteurs nationaux et étatiques en juillet.

Il s’agit en réalité pour ces organisations, de faire une revue des progrès  réalisés par le Togo en matière des droits des femmes notamment sur les questions d’égalité et équité genre. Des recommandations sont attendues à la fin des travaux.

« Nous allons faire sortir des recommandations en terme d’amélioration de ce qui a été déjà fait pour les présenter aux décideurs en guise de plaidoyer que nous allons suivre», avait affirmé Mme Acakpo-Adra Tsonya, Directrice Exécutive de l’Ong Wep-Togo à l’entame des travaux.

Des discussions avec partenaires et décideurs

Pour rendre au complet les travaux, le groupe a réuni des décideurs, partenaires techniques et financiers le vendredi 04 septembre 2020, à Lomé. L’objectif reste le même ; plaider pour la promotion de la femme dans le cadre des actions de Beijing+25 au Togo. Il s’agit pour le Consortium  Avip-Togo, Wep-Togo, Conafe-Togo et la faitière COFET de briefer ces invités sur les recommandations sorties des travaux de terrain après consultation et concertation de la population à la base de l’avancée du Programme.

Ces recommandations, selon Mme Dina Akpoto, responsable de l’Ong Avip-Togo, doivent être prises en compte dans le plan d’action des différentes institutions afin que l’épanouissement de la femme, tant souhaité devienne effectif ».

Entre autres recommandations, l’on peut citer le respect de l’image des femmes dans les médias, l’application effectives des sanctions en matière de violences basées sur le genre, la mise en place et l’opérationnalisation des tribunaux spécifiques de  gestion de conflits basés sur le genre et l’octroi de crédits aux femmes à  un taux d’intérêt réduit.

Aussi, les travaux préconisent-ils la création d’une veille nationale spéciale des OSC féminines pour le suivi continu de toutes les actions pour la parité et l’égalité avec des démembrements dans chaque commune du Togo ; la budgétisation et le financement conséquent des projets des OSC féminines rentrants dans la promotion de la femme togolaise. A ceux-là, s’ajoute la gratuité totale de la césarienne y compris les frais de pharmacie. L’exécutif  est également invité à décréter la gratuité de l’école primaire et secondaire à la jeune fille jusqu’en classe de terminale.

Il est à noter qu’au cours du projet, des réunions de consultation ont été organisées avec des  femmes à la base dans les 5 régions du Togo. La coalition a également organisé  des émissions radiophoniques interactives autour les 12 domaines d’action de Beijing.

Rédigé lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes réunie à Beijing, en Chine – considérée comme le plus grand rassemblement de défenseuses et défenseurs de l’égalité entre les sexes – le Programme d’action de Beijing a été adopté par 189 gouvernements qui se sont engagés à prendre des mesures audacieuses et stratégiques dans 12 domaines critiques : la pauvreté, l’éducation et la formation, la santé, la violence, les conflits armés, l’économie, le pouvoir et les processus de décision, les mécanismes institutionnels, les droits humains, les médias, l’environnement, et les jeunes filles.  Le Programme projette un monde où chaque femme et chaque fille peut exercer ses libertés et ses choix et connaître et comprendre tous ses droits.

Atha ASSAN

 

Last modified on Thursday, 17 September 2020 14:55

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook