Tuesday, 01 December 2020

S SOCIETE

Saturday, 07 November 2020 16:07

Fake news : ce que recommande MFWA aux médias et politiques pour lutter contre le phénomène

Les fake news ou informations fallacieuses prennent une importance singulière en cette période de crise sanitaire et fragilisent les politiques nationales de riposte à la COVID-19. Pour remédier à la situation, la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) fait des recommandations aux politiques, médias et organisations de presse.

La MFWA trouve que sans l’implication de la classe politique, des médias… pour constituer une ligne de front pour l’éducation et la sensibilisation des populations générales dans les langues nationales à tous les niveaux, la bataille contre les fake news sera sans effet. Voici ce que recommande la Fondation à chaque partie :

Aux Gouvernements :

·         Adopter des politiques favorisant l’accès à l’information sur la pandémie ainsi que les mesures de ripostes

·         Fournir de manière proactive les informations aux médias ainsi qu’au public

·         Sensibiliser et publiquement décourager la production et publication des Fakes News.

·        Informer et former les journalistes y compris les chroniqueurs religieux et journalistes locuteurs en langues     nationales, sur les causes et modes de transmission de la COVID-19 afin que ces derniers puissent mieux   informer et sensibiliser la population.

Aux Organisations de Développement des Médias :

·         Organiser des formations périodiques à l’intention des journalistes sur le Fact-checking

·         Former les journalistes et activistes de la société civile sur le recueil de textes locaux portant sur les Fakes News.

·         Renforcer les compétences des journalistes sur les pratiques éditoriales et les exhorter à éviter la culture du scoop

Aux Médias

·         Vérifier à plusieurs reprises les informations avant publication,

·         Créer des espaces ou opportunités de publier des démentis dans les cas où les informations publiées contenaient  des erreurs et massivement publier ces démentis,

·         Renforcer au niveau individuel les compétences de vérification des informations,

·         Créer une liste des personnes ressources capables de confirmer les informations pertinentes avant leurs publications.

·         Constamment débusquer lorsque nécessaire les fausses informations sur les réseaux sociaux.  

En Afrique de l’Ouest, alors que la pandémie de Covid-19 se propageait et que les efforts consentis à tous les niveaux de la gouvernance visaient à mettre en place un system de riposte, les fausses informations ont progressivement commencé à prendre de l’ampleur. La majeure partie des fausses informations portaient sur l’origine de la maladie, les moyens de prévention, ainsi que l’existence d’un remède.  Au Togo, plusieurs personnes faisaient recours à Nimon, un remède traditionnel contre le paludisme, pour disent-elles se protéger du virus.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’origine de la maladie, au Niger par exemple, plusieurs fakes news qui ont inondé la toile indiquaient que la Covid-19 n’est rien d’autre qu’un complot de l’occident pour tuer les Africains.

Atha ASSAN

 

Last modified on Saturday, 07 November 2020 16:15

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook