Tuesday, 01 December 2020

S SOCIETE

Thursday, 12 November 2020 15:52

Redorer le blason des ‘’anciens’’ quartiers de Lomé, une priorité du gouvernement

A Lomé (capitale togolaise), les quartiers dits "anciens" se sont dégradés au fil des années, en partie, à cause de la démographie galopante. Aujourd’hui, ils sont devenus des endroits qui donnent lieu à des situations d’insalubrité grandissante, d’inondations, de pollution, de création des dépotoirs anarchiques, de mauvaise gestion des caniveaux. Face à ce constat inquiétant et par le truchement du ministère de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Réforme foncière, le gouvernement nouvellement constitué a pris sur lui la tâche de redorer le blason de ces quartiers qui ont perdu leur éclat d’antan.

Quelques années en arrière, ces quartiers rayonnaient dans la capitale et formaient ce que tout le monde appelait jadis « Lomé la belle ». Grâce au sursaut patriotique des dirigeants, ils renaîtront de leurs cendres et feront pour toujours l’objet d’une attention particulière ; ils mettront en œuvre une réelle politique pour les promouvoir et leur redonner leur lettre de noblesse.

Un programme en gestation est destiné à requalifier les quartiers historiques et à leur donner une nouvelle attractivité grâce à une rénovation des habitats, une meilleure accessibilité et un réaménagement des espaces publics, dans un élan de mixité sociale. La revalorisation de ces endroits sera bénéfique à tous égards parce que les quartiers concernés représentent d’énormes atouts et de véritables pôles d’attraction de par leur situation géographique. Ce sont entre autres Adakpamé Zioto, Adamavo, Kangnikopé, Attikpa, Tokoin Gbadago, Dogbéavou, Zongo.

Pidu, un autre projet de développement urbain au Togo

Il a été lancé en novembre 2018, arrivera à terme en 2023 et est financé à hauteur de 16 milliards de francs CFA. Le Projet d’infrastructures et de développement urbain soutient l’amélioration de l’accès aux infrastructures urbaines de base dans les villes de Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara, Dapaong. Il est destiné à réduire la pauvreté, en lien avec la réalisation de l’Objectif de développement durable 11 qui veut que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables. Par ailleurs, 20 000 logements sociaux ont été construits depuis 2005 au Togo ; 20 000 autres sont attendus à l’horizon 2022.

A terme, près de 03 millions de Togolais bénéficieront des retombées du Pidu. Près de 50 000 emplois temporaires seront créés ; 10 000 personnes auront accès à des sources d’eau potable et 10 000 autres personnes auront accès à des services améliorés d’assainissement. Les réseaux routiers, les systèmes d’évacuation des eaux, les points d’accès à l’eau potable, les marchés, écoles, centres de santé etc. sont également concernés. Le projet permet au pays de se mettre sur la voie d’une croissance plus inclusive et durable, portée par le secteur privé et des investissements publics.

 

Last modified on Thursday, 12 November 2020 15:56

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook