Tuesday, 01 December 2020

S SOCIETE

Friday, 13 November 2020 09:15

Affaire Madjoulba : une ‘’mauvaise nouvelle’’ pour les enquêteurs

La fin de la série « Madjoulba » n’est pas pour aujourd’hui. Les expertises balistiques réalisées par la France et le Ghana ont accouché un résultat identique qui risque de rendre compliqué l’enquête.

Les expertises balistiques réalisées par la France et le Ghana rapportent, que selon nos confrères de RFI,  ‘’le commandant du 1er bataillon d’intervention rapide (BIR) a été assassiné avec sa propre arme’’. Il s’agit d’un revolver de marque Beretta.

Cette conclusion, écrivent nos confrères, est une mauvaise nouvelle pour les enquêteurs : « l’arme ne les mènera pas directement à l’assassin, contrairement à ce qu’ils pouvaient espérer au départ ».

Par ailleurs, suite aux résultats de ces examens balistiques, Awi Adjoli, le juge en charge de l’affaire a émis une commission rogatoire dont le but est de procéder par des officiers de police judiciaire à l’audition de certains militaires du camp où officiait le colonel Madjoulba.

Assassiné dans la nuit du 3 au 4 mai 2020 quelques heures après l’investiture du président Faure Gnassingbé, le Colonel Madjoulba Bitala dirigeait la Brigade d’intervention rapide (BIR).

Atha ASSAN

 

Last modified on Friday, 13 November 2020 09:21

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook