Thursday, 14 December 2017

S SOCIETE

Tuesday, 03 October 2017 16:04

Coupure de l’Internet au Togo pour des mobiles de paix et de sécurité : Des responsabilités qui dépassent Cina Lawson

Loin de nous toute idée de disculper la ministre Cina Lawson ou d’affirmer que la coupure d’Internet est une bonne chose, nous voulons juste rappeler à nos compatriotes que l’outil Internet est mal utilisé dans nos pays et peut être source de beaucoup de situations graves. Nous nous basons ici sur les articles publiés par certains confrères et qui méritent d’être vraiment pris au sérieux.

 En Espagne par exemple Google a bloqué une application donnant des informations sur le référendum en Catalogne interdit par le pouvoir central. Une décision du Tribunal supérieur de justice de Catalogne ordonnant à Google de bloquer toutes les prochaines applications provenant du même développeur, précise BFMTV.

Au Togo, l’Etat n’arrive pas à contrôler ni à interrompre sélectivement sur Internet. Il a été donc conduit à couper entièrement la connexion Internet dans tout le pays au nom de la sécurité nationale.

Ainsi, lors de la manifestation publique suivante de l’opposition, le mobile en ville a donc été  interrompu pendant 48h. L’internet fixe privé, des particuliers, des entreprises et des institutions est toutefois resté pleinement opérationnel.

Une fois les manifestations terminées et dès que les risques encourus par les populations sont atténués, la connectivité a aussitôt été rétablie. Chacun est retourné calmement et en toute plénitude à ses différentes activités via Internet.

La Politique par les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux étaient largement mis à contribution pour la propagande et surtout la mobilisation des militants pour se déverser dans les rues pour un quelconque objectif. Les manifestations de l’opposition dont les plus importantes sont celles des 6 et 7 septembre ont tout particulièrement mobilisé les réseaux sociaux, dans tous les sens.  A part le mobile des manifestations partagé sur les réseaux sociaux, il faut reconnaitre et condamner qu’en prévision à ces manifestations à venir, de fausses images montées, fabriquées ou encore récupérées lors d’évènements survenus dans d’autres pays,  furent à outrance diffusées, et largement, sur les réseaux sociaux.

La petite Cina Lawson peut-elle couper l’Internet ?

Certains avaient vite fait d’imputer cette responsabilité à la Ministre des postes et de l’Economie numérique, Madame Cina Lawson. Elle n’en serait pour rien si l’on considère l’aspect sécuritaire qui était en jeu. Quel devrait être son intérêt alors de couper abusivement l‘Internet à ses concitoyens, s’est demandé un observateur que nous avons approché.

Précisons que des réflexions sont actuellement en cours pour mettre en place un arsenal législatif qui, tout en favorisant la liberté d'expression, permettra de lutter contre les dérapages constatés.

Somme toute, de nos recoupements, le gouvernement togolais n’a pas coupé Internet pour pénaliser les populations. Au contraire, cette mesure momentanée visait à leur éviter toutes situations désolantes et incontrôlables. Ainsi, la coupure de l’Internet est une décision sécuritaire prise par l’Exécutif et non par Cina Lawson qui est juste une ministre sectorielle.

En gros, lorsque les Réseaux Sociaux deviennent des outils de déstabilisation il est normal que des mesures exceptionnelles soient prises. C'est le cas, rappelons-le, en Espagne où Google a bloqué une application donnant des informations sur le référendum en Catalogne interdit par le pouvoir central sur décision du Tribunal supérieur de justice de Catalogne.

.Ainsi donc, chaque fois que le besoin se fera sentir, l’Etat devra prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité des citoyens.  Les dispositions permettant d'assurer la sécurité et la stabilité nationales seront prises et ce, dans le plus grand intérêt des Togolaises et des Togolais, avons-nous appris.

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook