Friday, 22 January 2021

S SOCIETE

Thursday, 10 December 2020 06:01

Lutte contre la corruption : le RAC-Togo invite les autorités à s’impliquer davantage

Le Réseau Anti-corruption Togo (RAC-Togo) a commémoré ce mercredi 09 décembre 2020 à Lomé, la journée internationale de lutte contre la corruption. Cette journée qui  vise à faire prendre conscience des méfaits de la corruption et de la nécessité de la combattre, a permis aux responsables du RAC-Togo, d'interpeller le gouvernement, les populations ainsi que la justice à œuvrer davantage pour l'éradication de ce phénomène.

La journée est placée sous le thème ‘’rétablir avec intégrité’. Ce thème, selon Akomola ATIKPATI, président du RAC-Togo, se concentre sur le rétablissement après la Covid-19 grâce à la réduction de la corruption et ce rétablissement ne peut se réaliser qu’avec intégrité.

« Un bon rétablissement avec intégrité requiert l’implication des organes anti-corruption solides, d’une meilleure surveillance, des aides de soutiens d’urgence, de commande publique plus ouverte et plus transparente ; d’un respect renforcé des mesures anti-corruption par le secteur privé et d’un crucial engagement de la société civile », a affirmé le président du RAC-Togo.

En effet, la corruption peut se référer à la destruction de l’honnêteté ou la loyauté en minant l’intégrité morale ou en agissant d’une manière qui montre un manque d’intégrité. Il se réfère également à ceux qui utilisent une position de pouvoir ou de confiance pour un gain malhonnête.

Akomola ATIKPATI, a fait savoir que le gouvernement togolais entreprend plusieurs initiatives de promotion de la bonne gouvernance à travers plusieurs programmes et projets. Toutefois, les défis qui se dressent sur le front anti-corruption demeurent encore importants, malgré ces acquis qu’il faut à tout prix préserver et défendre.

Ainsi le RAC-Togo recommande entre autres aux gouvernants de, faire preuve de volonté politique réelle et sincère dans la lutte contre le phénomène de la corruption au Togo en appliquant le principe de ‘’tolérance zéro’’, faire de la lutte contre la corruption, une cause nationale effective et de l’adoption d’un projet de loi anti-corruption une priorité absolue.

Il exhorte également le gouvernement togolais à une véritable reforme de la justice togolaise en se basant sur plusieurs principes entre autres la transparence, l’autonomie et crédibilité. « il est constaté que là où la justice est libre, crédible, rapide et juste, les hommes réfléchissent par deux fois avant de s’adonner à l’acte de corruption », a précisé Akomola ATIKPATI.

A l 'endroit des citoyens, le RAC-Togo leur demande   notamment de, bannir la pratique du cadeau dans les relations professionnelles au sein des administrations, développer la conscience citoyenne de rejet de la corruption en la dénonçant et en se mobilisant avec détermination pour la combattre, renforcer davantage la veille citoyenne dans la lutte anti-corruption en exigeant toujours plus de transparence et des comptes aux gouvernants.

Pour rappel, la commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption a été adoptée le 31 octobre 2003 par l'Assemblée générale des Nations Unies.

Rachel Doubidji

 

Last modified on Thursday, 10 December 2020 11:03

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook