Saturday, 16 January 2021

S SOCIETE

Wednesday, 23 December 2020 16:50

Togo : 12 jeunes activistes SR/PF formés pour mener un bon plaidoyer

Des jeunes en formation sur l'outil Tarp et l'approche Smart Des jeunes en formation sur l'outil Tarp et l'approche Smart

Amener les jeunes à développer une stratégie de plaidoyer efficace, tel est l’objectif d’une rencontre de formation organisée par l’Association Youthlead à l’intention de 12 jeunes activistes SR/PF venant des 5 régions du Togo les 14, 15, 16 et 17 décembre 2020 à Kpalimé (128 Km Nord-Ouest Lomé) avec l’appui de l’Ong Pathfinder international sur le projet Amplify PF. L’atelier a permis aux jeunes de découvrir les techniques de plaidoyer et deux outils nécessaires pour mener à bien le processus.

Selon Dr Atamo Hassane, directeur technique région du projet Amplify/PF de Pathfinder international et l’un des facilitateurs de la rencontre,  on mène un plaidoyer lorsque cela est nécessaire. « Il faut plaider pour, avoir des ressources, changer les situations, améliorer les conditions de vie des jeunes. On peut plaider pour avoir de nouveaux acquis ou pour consolider d’anciens acquis. Donc le plaidoyer, il est constant, il peut être suite à une crise, suite à quelque chose de nouveau », a-t-il expliqué.

Pour le directeur technique région du projet Amplify/PF, plaider rime avec l’engagement et la motivation. C’est en ce sens qu’il a partagé des textes de motivation avec les jeunes. « Les messages ont un lien très fort avec le plaidoyer parce que s’il faut faire un plaidoyer, il faut être activiste, il faut croire en quelque chose, il faut avoir des compétences et être un leader. Il faut être engagé. Alors pour consolider l’engagement des jeunes, il est utile de faire le lien entre ce qu’ils sont en train de faire, leur vision, leur motivation, et comment ils peuvent le faire comme il se doit. Un plaidoyer est souvent une affaire de longue haleine, si on n’est pas préparé on peut abandonner alors qu’on est proche du résultat. Donc c’est pour ça que la motivation doit amener les jeunes à continuer, à persévérer, à adopter de nouveaux comportements, à ne rien lâcher », a-t-il souligné.

Dr Atamo Hassane (chapeau sur la tête) à la table d'honneur avec le président de Youthlead et le DPS de Kpalimé

 

Outil Tarp, Approche Smart : deux outils important dans le processus de plaidoyer

La formation de 4 jours des jeunes activistes pour la santé de reproduction et la planification familiale (SR/PF) est centrée sur deux outils notamment l’Approche smart et l’outil Tarp.

L’outil Tarp, selon Dr Dr Atamo Hassane, a une importance capitale dans le processus de plaidoyer. Il permet aux jeunes, d’une part, « d’analyser leur plan d’action nationale budgétisée et de voir ce qui a été mis comme activités qui les concernent ».  D’autre part, ce procédé, facilite « l’analyse de la part budgétaire des jeunes dans le Plan d’action nationale budgétisé (PANB 2017-2022) ».   Il permet aussi, poursuit Dr Atamo Hassane, de « voir si ces activités sont basées sur des évidences ».

Quant à  l’approche AFP Smart, il est une nouvelle technique de plaidoyer mise en œuvre par l’organisation Advance Family Planning. Cette nouvelle approche permet de cibler le décideur. « Elle permet de, connaître le décideur,  faire un message ciblé en direction du décideur et avoir des gains rapides. Quand on fait un plaidoyer Smart, on arrive à avoir des gains », rassure Dr Atamo Hassane.

LIRE AUSSI- Mise en œuvre du PANB 2017-2022, les jeunes veulent y prendre part activement

Témoignages de quelques participants

Les délégués régionaux présents à cette formation ont montré leur satisfaction et promettent mettre à profit les acquis. « C’est vraiment une aubaine pour moi parce qu’on se rend compte parfois des problèmes des jeunes en SR/PF mais on est dans l'incapacité d'agir.  Avec cette formation, on a toutes les armes en main pour améliorer les conditions de vie des adolescents et jeunes dans notre communauté.  A mon retour, je ferai une restitution à mes pairs  et ensuite me lancer dans le plaidoyer proprement dit en associant mes camarades de l’atelier », a confié Cynthia Barandao, présidente régionale de Mouvement d’Action des jeunes (MAJ) de l’ATBEF/ Kara.

Photo de famille de la rencontre

De son côté, Immaculée Katounke, Coordinatrice nationale Alliance internationale des jeunes pour la planification familiale au Togo, a salué également la façon dont la formation s’est déroulé. «  A la fin de cette formation je me sens plus outillée, plus dotée de compétences pour mener à bien des projets de plaidoyer. J’avais déjà suivi une formation en communication et plaidoyer mais celle-ci est plus pratique puisque nous sommes partis d’une analyse du Plan national budgétisé (PANB 2017-2022) qui nous a permis de voir comment choisir des objectifs de plaidoyer en fonction de ce Plan. Avec cette formation nous savons désormais les activités qui sont axées sur les jeunes dans le Plan, les budgets alloués, des activités qui sont susceptibles d’avoir un impact sur la santé des jeunes. Avec toutes ces informations, nous pouvons mener à bien un combat pour la santé des jeunes au Togo », a-t-elle relevé.

Il est à noter que cette formation initiée par l’Association Youthlead rentre dans le cadre du « Projet de plaidoyer pour l’implication effectives des jeunes dans la revue à mi-parcours, la mise en œuvre, le suivi et évaluation du PANB 2017-2022  au Togo. Les grandes étapes de l’initiative ont été présentées récemment aux différents partenaires  à Lomé.

Atha ASSAN

 

 

 

Last modified on Thursday, 24 December 2020 17:47

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook