Monday, 23 October 2017

S SOCIETE

Tuesday, 30 May 2017 18:57

Tikpi Atchadam rejette que le Pnp est un sosie politique de l’Anc, et pourtant…

Tikpi Atchadam, Président du PNP Tikpi Atchadam, Président du PNP

Le  leader du Parti National Panafricain (PNP) dans une interview parue dans la presse ce mardi 30 Mai rejette d’être  un sosie politique de l’ANC de Jean Pierre Fabre. Pourtant, il apparait claire que le Pnp  est  une duplication à quelque trait près de l’ANC.

Le leader du Pnp, est catégoriquement contre les rapprochements entre son parti et celui  de Jean Pierre Fabre et rejette avec véhémence  que son parti soit   qualifié de sosie de l’Anc. « C’est quoi  sosie de, nous n’avons rien en commun. Je n’ai jamais fait partie de  l’UFC », se défend le Président du Pnp qui relève que  Jean Pierre Fabre est un produit de l’UFC.  « Je n’ai jamais travaillé à l’UFC. Ce sont des rapprochements qui ne tiennent pas. C’est un habillage trop forcé », peste Atchadam Tikpi.  Le rejet de ce constat de ressemblance avec l’ANC de la part de Tikpi Atchadam  est loin de la réalité pour certains analystes.

Pour s’en convaincre, il suffit de lire les discours de Jean Pierre Fabre et ceux du Président du Pnp. Les deux hommes  peignent en noir le régime en place au Togo dans une sémantique analogue. Certes, Atchadam Tikpi ne verse pas dans les critiques de ses camarades de l’opposition comme Jean Pierre Fabre mais les deux hommes ont un discours très critique vis-à-vis du pouvoir et peignent un tableau  terne de la gouvernance du  Chef de l’Etat. 

La ressemblance est plus marquée au niveau de l’approche  stratégique ou méthodologique pour accéder à l’alternance.  Pour Atchadam Tikpi les moyens pour faire partir Faure Gnassingbé, c’est la rue,  les manifestations publiques pacifiques.

 Une option  qui n’est pas loin de celle de  Jean Pierre Fabre qui  mise sur la rue. Le 12 juin 2012  par exemple, au terme d’une mobilisation monstre de Jean Pierre Fabre et les siens, ceux-ci ont refusé de dialoguer avec le pouvoir, si ce n’est pour négocier le  départ de Faure Gnassingbé.  Au demeurant Jean Pierre Fabre mise sur une insurrection populaire. Pas plus tard que le samedi 27 mai  dernier relativement à la mise en œuvre des réformes, Jean Pierre Fabre invitait le peuple à la révolte et à se  rappeler  de l’insurrection populaire qui a fait partir Blaise Compaoré du pouvoir.

Le Parti national Panafricain et  l’Anc de Jean Pierre Fabre ne sont si loin, l’un de l’autre.  Atchadam Tikpi a-t-il peur de son ombre en rejetant cette évidence ?

Germain Doubidji

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook