Monday, 11 December 2017

S SOCIETE

Wednesday, 31 May 2017 10:45

« La population de Bè a décidé de tourner la page »

Les membres du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) ont rencontré ce mardi 30 mai, à Lomé, les populations des cinq (5) arrondissements de la ville de Lomé en présence des chefs canton, du président de la délégation spéciale de la ville de Lomé et de la présidente du HCRRUN Mme Awa Nana Daboya.

Durant trois heures environ, les populations de Bè et ses environs ont été entretenues sur le programme de réparation du HCRRUN. L’occasion a également permis aux membres du HCRRUN de revenir sur le processus qui a conduit à la création de la Commission, depuis l’Accord Politique Global jusqu’au HCRRUN en passant par la Commission Justice Vérité et Réconciliation. « Nous avons expliqué à la population ce que c’est que le HCRRUN, sa mission et son origine », a expliqué M. Nestor Ahianvé, personne ressource au HCCRUN.

Au cours des échanges, l’équipe du HCRRUN a expliqué à la population les contours de la justice traditionnelle ainsi que les différents aspects du programme de réparation du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale et les formes de réparation notamment la restitution, l’indemnisation, la réadaptation et la satisfaction.

« Les questions qui sont posées et l’ambiance qui a régné ont prouvé qu’effectivement le message est passé et que la population a décidé de tourner la page », se réjouit M. Nestor Ahianvé. Il est à noter que la séance a été riche en questions compte tenu de la place qu’occupe le canton de Bè dans les violences politiques qu’a connu le pays.

Pour sa part Mme Bintou Fadikpè, une victime des crises postélectorales de 2005, a salué le processus. « Malgré que mon fils garde encore aujourd’hui les séquelles de ces violences sur son corps, je nous exhorte à accompagner le procesus de réconciliation et à se pardonner mutuellement », a-t-elle conseillé.

Le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, le Contre-Amiral, Fogan Adégnon de son côté, a appelé les siens à s’associer au processus de réconciliation. « Il n’y a rien de plus précieux sur cette terre que la paix », a-t-il indiqué.

Le programme de réparations est une recommandation de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), elle-même préconisée par l’Accord Politique Global (APG) signé le 20 août 2006 entre les acteurs de la vie socio-politique du Togo.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook