Thursday, 22 February 2018

S SOCIETE

Monday, 05 February 2018 16:30

La journée mondiale du voile célébrée pour la première fois au Togo

Le Comité des Jeunes Filles Musulmanes en Actions (CJFMA) a commémoré ce 03 février 2018 la Journée Mondiale du Voile, à Lomé. Une occasion pour promouvoir et revaloriser la jeune fille musulmane.

Cette journée qui est à sa première (1ère) édition au Togo, a réuni plus de quatre cents (400) filles, tous en voile dans la grande salle du Centre Culturel Islamique de Lomé. Au menu de la journée, des conférences débats, une mini foire et des sketchs ayant permis de véhiculer des messages sur l’importance du port du voile.

Selon la Présidente du CJFMA, Mme Nazifatou Ouedraego,  le voile pour une fille musulmane est un vêtement de piété, une recommandation du créateur. « Il est important que nous puissions respecter cette recommandation divine en ayant la fierté de porter le voile », a-t-elle indiqué.

Organisée autour du thème « le port du voile au-delà des préjugés », la Journée Mondiale du Voile a permis au CJFMA d’encourager les filles musulmanes à faire face aux actes discriminatoires. « Aujourd’hui, la femme musulmane fait face à des actes discriminatoires, à des répressions et oppressions parce qu’elle a choisi le port du voile. Nous avons décidé d’organiser une telle journée pour pouvoir dénoncer cela et aussi expliquer que le voile n’est pas un vêtement de soumission de la femme musulmane mais un choix qui exprime notre acceptation à l’obéissance de notre cher créateur », a expliqué Mme Nazifatou Ouedraego.

Il faut noter que les musulmanes ne sont pas les seules à opter pour le port du voile mais les religieuses catholiques aussi. Ces dernières ont été d’ailleurs aussi associées à la célébration.

Selon la Sœur Véronique-Bernard GBAFA, il est très nécessaire que les femmes portent le voile. « Dans la religion musulmane comme chez les catholiques,   il y a le port du voile. C’est un choix  et il faut y être fidèle parce que le port du voile est très important. Toute femme doit être réservée quelle que soit la religion parce qu’une femme ne doit pas se laisser à la porter de tout le monde », a expliqué Sœur Véronique-Bernard GBAFA, de la paroisse Saint Augustin.

Le Comité des Jeunes Filles Musulmanes en Actions (CJFMA) est une association qui prône entre autre l’harmonie entre les filles musulmanes. Elle développe des liens d’amitié et de coopération avec les associations sœurs qui militent pour la promotion et l’éducation de la jeune fille.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook